Cthulhu Dawn

« N'est pas mort ce qui à jamais dort et, en d'étranges éternités, la Mort même peut mourir... »
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ellipse temporelle- Une (enieme?) rencontre inopinée. [PV Eden]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gokudera Hayato

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 26
Localisation : Isle sur la sorgue
Statut : Homme à tout faire
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Ellipse temporelle- Une (enieme?) rencontre inopinée. [PV Eden]   Sam 25 Juil 2009 - 23:38

Hayato ouvrait lentement les deux portes de l'espace de divertissement. Il entrait majestueusement, telle un roi se présentant devant ses sujets. L'endroit semblait completement dénué de tout être encore vivant. Il avança donc prudemment sur les lieux, enjoué à l'idée que ses espoirs de calme et de tranquillité ne soient pas, pour une fois, déçus par une tierce entité. Il se dirige vers un comptoir, à sa gauche. Il n'y avait absolument personne, aucun employé, aucun patron. A vrai dire, une personne normalement constituée ne s'évertuait pas à faire marcher son entreprise en ces temps chaotiques, elle n'en aurait peut être même plus la vitalité nécessaire. Il alla donc poser ses fesses sur les sièges en plastiques qui se trouvaient devant lui, en ayant pris soin, auparavant, de repousser l'espèce de résidu organique qui trainait sur le siège voisin. Il s'affala alors sur son reposoir, les bras longeant le dossier de sa chaise et de celle de son "compatriote". En pleine séance de relaxation, le jeune homme détourna brusquement son regard, qui était alors perdu dans le vide, vers les sanitaires. En effet un bruit l'alerta, le son d'un objet qui tombe, le son d'un pauvre rat apeuré en fuite. Il hésita à se lever pour aller voir, quelques secondes, le temps d'une pseudo méditation sur la nature du fuyard.

"Surement une potiche qui s'est caché dans les toilettes, pensant échapper à tout danger, surmontant son trône royal…"


L'homme avançait d'un air assuré, sans détourner son regard de sa destination. Il se dirigea tout d'abord du coté des demoiselles et à sa grande surprise, il n'y trouva personne. Il alla alors en toute logique du coté des garçon, où il vit un balais en travers de l'entrée. Il ouvra alors méthodiquement, chacune des portes de la pièce et y trouva, derrière la dernière, un gosse terré dans un coin, un flot de larmes sur les deux joues avec autant de morve qui dégoulinait de ses narines. Il n'était que très peu vêtu. Il ne portait pas de T-Shirt, laissant ainsi à la vue de tous ses deux grosses miches. Son pantalon était en lambeaux, et ses sous-vêtements n'avaient pas été épargnés, de sortes qu'il aurait pu être entièrement nu, cela aurait été du pareil au même. Il avait tout de même une sorte de serviette, qu'il avait dû subtiliser dans le local des concierges, tout comme le balais qui servait de paillasson devant l'entrée.
Étonnamment, le gamin commença à s'énerver contre Gokudera, le menaçant de tout et de rien, avec la promesse d'être aidé de ses amis truands.
Un bruit coupa court la mascarade. Quelqu'un était en train de se faire une partie. Hayato attrapa alors le gosse par le bras, recouvrant sa bouche avec son autre main. Ils avançaient prudemment aux devants du mystérieux inconnu qui sortait manifestement de l'ordinaire. Il distingua alors l'individu et lâcha alors l'enfant, le repoussant sur le coté.


"Encore toi!?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Ellipse temporelle- Une (enieme?) rencontre inopinée. [PV Eden]   Dim 26 Juil 2009 - 1:50

Eden avait decidé de s’octroyer un instant de detente, chose rare dans cet endroit où regnait la plupart du temps la mefiance, l’inquietude et la terreur.
Venir ici etait pour Eden une bonne façon de le faire, d’autant plus qu’elle avait le souvenir d’être plutôt douée à ce jeu.
En effet, quand ce Monde n’etait pas encore qu’un champ de ruines et de desolation, la borgne avait l’habitude de se rendre regulierement – voire tout les vendredis certains mois, quand son groupe ne faisait pas de concert ce jour là- au bowling avec son petit ami.
Eden secoua la tête pour chasser ce visage de sa tête.
Harry faisait parti du passé, Harry était mort.
Tout comme elle.
Cet ersatz de fin du Monde l’avait tué. Son esprit tout du moins.
Une toute autre Eden etait née.
Une nouvelle apparence et surtout, un nouvel esprit et un nouveau caractere en etaient la preuve.
L’amour n’avait plus sa place, et les seuls sentiments qu’Eden se laissait avoir etait la haine, la colere parfois, et l’indifference souvent.

« Strike », se dit-elle à elle-même, affichant un sourire satisfait.
Cette satisfaction –chose qu’Eden n’avait plus ressenti depuis longtemps, du moins pour des choses aussi « simples»- venait du fait qu’elle constatait avec plaisir, elle devait se l’avouer, qu’elle n’avait rien perdu de ses heures passées au bowling auparavant.
Puis –cette tranquilité ne pouvait pas durer, evidemment-, la blonde entendit une voix – quelle horrible voix, d’ailleurs !- qu’elle avait bien peur de connaître.
Exasperée, Eden ne prit pas la peine de se retourner et se laissa même le temps de tenter un strike –qu’elle réussit, encore une fois – avant de repondre, toujours retournée :
« Alors, Hayato, comment ça va depuis la derniere fois ?
La moquerie dans sa voix ne faisait aucun doute.
Je vais finir par croire que tu m’aimes, à me suivre partout comme ça !
Puis elle se retourna, s’apprêta à dire quelque chose, mais en apercevant le jeune garçon à moitié nu à ses côtés, Eden ne pu s’empêcher de rire, de les regarder alternativement, et de dire enfin, en direction de son ennemi prefere :
« Chacun son truc apres tout, hein !
Sans savoir vraiment pourquoi, cette situation l’amusait.
Même si j’avoue que je ne te voyais pas avec un penchant pour les gamins, et …
Le « gamin », donc, coupa la parole à son ainée, s’approcha d’elle, et declara, avec une voix anormalement aigue :
« J’ai treize ans moi, OK ?, avait-il hurlé
Il ajouta ensuite qu’il n’etait point un gamin, mais un truand !
Eden retint son rire, et declara de maniere solennelle :
« Evite de crier, ta voix est encore plus affreuse quand tu le fais.
Elle est même pire que celle de notre ami Gokudera, c’est dire !
, precisa-t-elle en direction de celui-ci, un sourire de plus en plus grand prenant place sur son visage.

* Decidemment, pensa-t-elle, cette « virée bowling » allait être encore plus amusante que prevue.*

Le garçonnet, visiblement vexé, retorqua – en bafouillant – que « de de de de toute façon, je suis un soldat moi, le 101 eme ! »
Eden, par miracle, parvenait à contenir son fou-rire face à cet imposant « soldat »
« Je vois. Un soldat quelque peu en mauvaise posture, fit-elle remarquer, designant du menton le peu d’habits qu’il lui restait.
Et les membres de ton armée t’ont un peu laissé tomber, les bougres ! »
Il bouillonnait.
«- N’insulte pas Tai-Tai ! Il il il il est bien lui, dit-il, en bafouillant toujours, les yeux remplis de larmes.
- Tai-Tai, c’est un drôle de nom, quand même, se chuchotta-t-elle.
Oh mais je n’en doute pas, je ne me permettrai pas, tu imagines bien ! Tu es un truand quand même, ça fait peur, avait-elle dit de façon à ce que tout le monde l’entende, cette fois-ci.
Puis Eden sorti sa dague.
A sa vue, l’enfant recula d’un pas.
- Quoi ? Tu veux dire qu’ils n’avaient pas d’armes, dans ton armée aux 101 soldats ?
Elle affichait à present un sourire inquietant.
Le « soldat » etait redevenu un petit garçon de treize ans, puisqu’il pleurait à present à chaudes larmes.
Bien que visiblement effrayé, celui-ci ne bougea pas quand Eden s’approcha de lui pour saisir sa joue, et la lui trancher littéralement d’un geste vif et precis.
Le garçon hurla et pleura encore plus fort, si bien qu’elle se demanda s’il l’avait entendu lorsqu’elle avait dit que maintenant, il avait une belle cicatrice de guerre.
Puis, sans aucune emotion pour celui-ci, elle rangea son arme et regarda Gokudera Hayato pour la troisieme fois seulement depuis le debut de la scene, et dit :
- Bon, je n’ai pas besoin d’un mioche pareil dans mes pattes.
Et j’ai envie de faire du bowling.
D’ailleurs, je suis sûre que tu ne sais absolument pas y jouer …
, avait-elle ajouté dans un soupir vraiment bruyant.
Ceci était bien entendu une invitation à se defier, elle et lui.
C’etait vraiment une journée qui sortait de la morosité habituelle de la vie ici.
Et Eden comptait bien en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gokudera Hayato

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 26
Localisation : Isle sur la sorgue
Statut : Homme à tout faire
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Ellipse temporelle- Une (enieme?) rencontre inopinée. [PV Eden]   Dim 26 Juil 2009 - 15:59

Une fois de plus, sa recherche de tranquillité n'avait pas porté ses fruits, et c'était même un échec cuisant. La tête blonde était surement la dernière personne qu'il aurait aimé voir, et cela se lisait sur son visage. Inconsciemment, il avait froncé les sourcils à la vue de la femme moqueuse. Les railleries ne se firent pas attendre. Elle n'hésitait pas à se servir de la situation; assez spéciale, pour ridiculiser le mafieux. C'est alors que le gamin rajouta son grain de sel. Des répliques toutes plus hilarantes les unes que les autres. La jeune femme, à nouveau, coupa à court à la scène en entaillant la joue du gosse qui était completement terrifié. Ce dernier s'apprêtait à quitter les lieux en courant quand Gokudera lui ordonna de ne plus bouger.

"Écoute moi bien pti' con. Si tu va foutre le nez dehors, tu va te faire bouffer par des gens beaucoup moins amicaux que nous. Alors tu va te faire un plaisir de poser tes fesses sur cette chaise et de me regarder écraser cette petite prétentieuse au bowling"

L'enfant, apeuré, écouta docilement les conseils subtils du jeune homme et s'assit calmement sur le siège en plastique.
Hayato se tourna alors vers Eden qui l'avait préalablement défié. Bien entendu, il répondit à sa provocation.

"Ne crois pas que je pourrais exploiter ma dynamite si j'avais autant de précision qu'un manchot aveugle. Tu vas bien voir"

Il se saisit alors d'une boule qu'il envoya avec un geste saccadé s'écraser contre seulement sept quilles. Il en prit alors une deuxième pour envoyer valser les trois restantes.

"Tsss c'est pas vraiment ça…"

Il s'attendait aux moqueries de la blonde mais il n'avait pas prévu celles du gamin…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellipse temporelle- Une (enieme?) rencontre inopinée. [PV Eden]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ellipse temporelle- Une (enieme?) rencontre inopinée. [PV Eden]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ellipse temporelle.
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Mickaël Eden
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» l'Ellipse (De l'an 2 à 6 du 11e Cycle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cthulhu Dawn :: Metropole Abandonnée :: Complexe Commercial Decomplexé :: Bowling L'Ami Des Boules.-
Sauter vers: