Cthulhu Dawn

« N'est pas mort ce qui à jamais dort et, en d'étranges éternités, la Mort même peut mourir... »
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brouillard de sang [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tezzeret

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Où mes pieds me mènneront
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Brouillard de sang [libre]   Ven 4 Sep 2009 - 3:05

Tezzeret ne sut pas comment il s'était retrouvé dans un endroit comme ces plaines. Il faut dire qu'après la rencontre avec le résistant et le combat intérieure, il ne faisait plus vraiment attention où il allait. Il était fatigué, ses jambes étaient en compote et un mal de tête à vous en fendre la cervelle étaient sur le point de le vaincre. Il lui sembla de voir une ombre passer du coin de l' œil, mais se dit simplement que se faiblesse en était la cause.
Un odeur de sang séché lui assaillit bien tôt les narines, et il dut se brasser pour contrer une nausée montante. Un humain tâché de sang, une hache à la main, remarqua la présence de Eret et fonça sur lui en s'égosillant.
"Brouillard sur le cimetière, ya des vautours perché sur la bière, un gros zombie pas chouette cours après moi avec un machette." La rage refit surface en lui, et cette fois, il n'avait pas la force de la contenir. "Chauves-souris dans le hangar, ya du sang sur le trottoir, ya un pendus dans la cour, Yo-Sothoth s'en vient faire un ptit tour." Avec une facilité sans précédents, Eret forma un fouet composé de neige et de glace. La quantité phénoménale d'hémoglobine donna une coloration rougeâtre à l'arme. Un brouillard montait autour de lui, aussi rouge que le sang. "On a la bouche pleine de sang et on rit. Ma femme couche avec Yo-Sothoth ! C'est beau la vie." Tezzeret, toutes traces de fatigue disparues, s'élança dans une danse macabre, rythmée et magnifique. Le fouet, tel un ruban, claquait ci, s'enroulait là, suivant les pas de la valse mortelle. Et plus le sang de l'homme se mêlait au fouet, plus il y avait de ronces qui poussaient dessus. Mené par une musique endiablée, Eret avait complètement changé. Ses traits étaient sombres et durs, son regard glacial. Quand il eut finit son "numéro", Il recula, s'inclina, et partit. Sa victime n'était maintenant pas plus qu'un tas de chair, loin de ressemblé à un humain. Et partout autour de lui, les Snow White Queens poussaient, leur blanc immaculé contrastant sur le rouge de la piste de danse. Eret fit dissipé son fouet en brouillard et continua sa route en sifflotant "Brouillard sur le cimetière, ya des vautours perché sur la bière, un gros zombie pas chouette cours après moi avec un machette." Après plusieurs minutes de marche, Eret s'arrêta, ses traits se radoucirent, et il faillit s'effondrer. Il s'assit, les lames du gazon gelant et se prisant sous lui. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il devenait de plus en plus proche des démons. Il allait sombrer dans le désespoir quand une figure sembla se matérialisé dans le brouillard. Avec horreur Eret se rendit compte que celui qui se tenait maintenant devant lui n'était nul autre que lui-même. "Salut moi." dit le nouveau venu. "Nous avons beaucoup de choses à nous dire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jocelyn Arthaud

avatar

Nombre de messages : 12
Statut : Résistant humain, geek casanier.
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Brouillard de sang [libre]   Dim 6 Sep 2009 - 22:26

Bien décidé à rentrer chez lui après une rencontre à la fois effrayante et très peu désagréable, Jocelyn marchait en faisant tournoyer l’épée qu’il avait gagné plus facilement qu’à la fête foraine et sifflotait l’air de son générique télévisuel préféré, ce qui devint très vite un fond sonore à quelques chansons que des damnés décharnés tonitruaient ou essayaient de tenir le rythme sans succès, et cela rendait très bien avec le lieu, Jocelyn continuait donc d’avancer, dans la plaine, à la recherche d’un éventuel exutoire à sa journée sans affection, quand tout à coup il vit devant lui le partisan du démon qui lui avait donné cette épée maintenant perplexe dans ses mouvements et s’arrêta net.
Jocelyn vit toute la scène, depuis le carnage d’un homme à son délire solitaire, les sourcils froncés et puis en conclu que cet homme était malade et qu’il fallait l’éviter à tout pris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brouillard de sang [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rythme dans la peau & dans le sang. |Libre|
» Un corps sans sang, un assassinat sans A.D.N. [Libre]
» (F) Katie McGrath ? les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» Le goût de mon sang... Amer. [ Libre ]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cthulhu Dawn :: Neo Nosgoth :: Eden Sombre :: Plaines de Nemesis.-
Sauter vers: