Cthulhu Dawn

« N'est pas mort ce qui à jamais dort et, en d'étranges éternités, la Mort même peut mourir... »
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premiere rencontre ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Premiere rencontre ...   Dim 9 Nov 2008 - 18:43

Eden avait marché toute la journée seule, guitare sur le dos, puisqu'il n'y avait que ça à faire, ici.
Elle savait bien que des individus "vivaient" plus ou moins avec elle, mais elle ne s'en était, jusqu'à présent, jamais vraiment souciée.
Mais la solitude commençait à lui peser, et ce de plus en plus au fil des jours.
Quand elle se leva enfin du mur devant lequel elle s'était assise pour réfléchir, elle se dirigea vers la bibliothèque. Son endroit préféré. Là-bas, elle était sûre de ne pas se faire déranger, ou du moins, elle ne l'avait jamais été jusqu'à présent.
Si la jeune femme se rendait souvent dans cet endroit, ce n'était pas vraiment pour lire. La plupart du temps, elle en profitait pour jouer de la guitare, assise entre deux rangées de livre.
Comme à l'accoutumée, elle se mis assise et se mit à jouer. Un vieil air qu'elle avait l'habitude de reprendre avec son groupe, avant.
Soudain, elle se mit à fredonner le refrain de " Knockin On Heavend Door", en fermant les yeux et en laissant aller sa voix.
La structure de la bibliothèque faisait qu'il y avait un écho magnifique, faisant raisonner la voix d'Eden dans tout le bâtiment.
Quand elle rouvrit les yeux, Eden s'aperçut que quelqu'un l'avait observé jouer, puisqu'une silhoutte se dessinait en face d'elle.
Bien qu'elle fut surprise de trouver quelqu'un ici, elle lança simplement un :

" Ça fait longtemps que tu m'observes ?"


Dernière édition par Eden Lown le Mar 11 Nov 2008 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 9 Nov 2008 - 19:59

Enjamber debris apres debris, inlassablement. Et pourtant, c'etait un des endroits les plus epargnes du carnage. Neanmoins, cet etat des lieux n'etaient pas pour plaire aux jambes de Sarah, dont la lame accrochee dans son dos lui pesait assez comme ca. Ce qui etait essentiel a sa survie etait egalement une des plus grosses corvees... comme si il ne suffisait pas d'evoluer dans un environnement voue a la destruction... comme si il ne suffisait pas d'avoir perdu tout ce a quoi on tenait. Mais a quoi bon se laisser aller a de telles questions sans reponses ? Ne restait que continuer a marcher, marcher, marcher... Cependant, marcher vers ou ? Tout simplement vers une bibliotheque.
Son gout de la lecture avait perdure apres les evenements dramatiques dont elle avait ete une des temoins. Et meme redouble. Pendant la premiere phase du chaos, ses maux de tete dues au bruit affolant avaient cause de tels maux de tete qu'il lui avait ete impossible de se liberer l'esprit avec un bon livre. Mais maintenant, il en etait autrement... Seulement, quand on a plus rien a lire, encore faut-il avoir une blibliotheque a proximite. Certes elle aurait pu piller des ouvrages a l'interieur des maisons devastees. Apres tout, la jeune femme l'avait deja fait pour sa survie, volant nourriture et tout ce qui pourrait lui etre utile afin de rester en vie quelques temps. Seulement la, il s'agissait d'objets personnels... et il lui restait un minimum d'ethique.
Voila pourquoi elle marchait depuis pres de deux heures, a la recherche d'un batiment qui recelerait encore les documents tant recherches... les derniers fragments, le precieux heritage de l'espece humaine. Au moins, il lui resterait cela... tout ne serait pas perdu.
Sarah s'arreta a l'ombre d'un immeuble, toujours cachee, evoluant avec discretion. Elle sortit de sa bourse une gourde et but une gorgee ou deux avant de reprendre sa marche penible. Jusqu'a ce que son regard s'apercut de la presence d'un etablissement non loin de la.


* Une bibliotheque... enfin... *

Apres avoir regarde si l'endroit etait toujours desert et malgre sa fatigue, l'ancienne avocate se mit a courir rapidement afin d'atteindre la porte, esperant que celle-ci ne serait pas condamnee. Elle ne l'etait pas. A peine fut-elle entree qu'elle referma rapidement derriere elle. Puis avec curiosite, elle remarqua que l'endroit ne semblait pas etre a l'abandon, au contraire. Il y avait ici moins de poussiere, et quelque chose qui semblait signifier que des etres humains frequentaient encore les lieux. Et une odeur... Pas de doute, quelqu'un etait passee peu de temps avant elle. Mais qui... ? Redoutant la presence d'un partisan ou autre monstre, elle degaina sa lame avec prudence, tachant de faire le moins de bruit possible.
Elle marcha lentement, s'appretant a entrevoir la moindre silhouette, le moindre petit bout d'ombre...
Quand soudain, elle sursauta et faillit pousser un cri et lacher son arme.
De la musique se faisait entendre... non, elle ne revait pas... de la musique... De la guitare, pour etre exact. Ce ne pouvait etre qu'un humain comme elle. Avec spontaneite, ses pas la guiderent la d'ou semblait provenir la melodie. Lorsque, cachee derriere un rayon, une jeune femme lui apparut. C'etait elle qui jouait. Elle ne semblait pas dangereuse.


* Je ne relacherai pas mon attention pour autant... *

Se devoilant a la lumiere, Sarah s'apercut que sa vis-a-vis avait les yeux fermes et ne semblait pas s'apercevoir de sa presence. Jusqu'a ce que...

" Ça fait longtemps que tu m'observes ?"

La jeune femme baissa la garde de son arme, afin de montrer ses attentions pacifiques.


" Non... Je viens de te decouvrir en ces lieux. "

Apres avoir jete un regard a la bibliotheque de nouveau, constatant qu'elles etaient seules, elle reprit :

" Il n'y a que toi qui vient ici ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 9 Nov 2008 - 21:18

Pour la première fois depuis bien longtemps, quelqu'un s'intéressait à elle. Oh bien sûr, des gens - plus exactement des démons ou des partisans - s'étaient intéressé à Eden, mais seulement pour la corrompre, et la faire passer de "l'autre côté", en vantant en vain les mérites de celui-ci.
Cet intérêt soudain et inattendu avait déroutée Eden au point que, dans sa tentative de discussion, elle n'avait même pas salué la jeune femme.

* Cet endroit me fait perdre toute sociabilité ...*,
s'était-elle dit en hochant la tête de gauche à droite en attendant la réponse de la jeune femme.

Eden observait attentivement la personne qui lui faisait face. Elle avait un air mystérieux, qui attisait sa curiosité et, pour la première fois depuis qu'elle se trouvait dans ce Monde dévasté, un visage qui lui inspirait confiance.

Mais peut-être était-ce son but ? Peut-être n'était t-elle qu'une partisane essayant de l'amadouer ?
Quoi qu'il en soit, Eden venait de faire le premier pas, et espérait que le jeune femme fasse le deuxième.

Eden avait vu l'inconnue ranger son arme, s'étant surement rendu compte qu'elle n'etait ni une partisane, et encore moins un démon, mais une simple musicienne dans un Monde perdu, puis, en y réfléchissant rapidement, elle se dit qu'elle était peut-être complètement inconsciente de se balader dans cette ville sans le moindre moyen de se défendre, et elle s'étonna d'être encore en vie, car complètement sans défense, si ce n'est quelques souvenirs d'une année de judo quand elle avait 14 ans et qui ne lui serviraient même pas à se défendre contre un enfant, alors contre un démon ...

Depuis qu'elle s'était interrompue dans son morceau, un silence pesant régnait, un sentiment de danger perpétuel qui revenait et qui la ramenait à la réalité, réalité qu'elle avait réussi à oublier quelques secondes, quelques minutes grâce à la musique.

Soudain, la sortant presque de ses pensées, Eden entendit enfin la voix de la jeune femme :

" Non... Je viens de te découvrir en ces lieux. "

Puis, peut-être pour vérifier que personne ne les écoutaient, elle fit un tour rapide des yeux de la bibliothèque, puis, constatant qu'elles étaient apparemment seules, elle enchaîna :


" Il n'y a que toi qui vient ici ? "

Suite à cette question, Eden sourit légèrement, puis en se levant pour être à la hauteur de la jeune femme, répondit :

" Il faut croire, oui. Du moins, à chaque fois que je vais ici, l'endroit est désert. Si, parfois, 2 ou 3 personnes qui ne sont pas vraiment du genre bavards, mais jamais plus...
Sinon je ne t'ai jamais vu dans les parages, ça fait longtemps que tu es là ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 9 Nov 2008 - 22:17

Sarah subit sans broncher le regard inquisiteur de la jeune femme face a elle. Peut-etre avaient-elles le meme age... non... sans doute l'autre etait-elle plus jeune. Quoi qu'il en soit, celle-ci la fouillait, la devisageait sans aucun scrupules. Elle ne s'en offusqua pas : les anciennes convenances du genre humain n'avaient plus rien a faire dans ce paysage de mort. Les salutations, les reserves, tout ca n'avaient aucune importance. A present, pour tous les humains rescapes, seule la survie valait la peine de faire attention. Tout le reste n'etait qu'illusion, passe... futur mort.
Alors, a son tour, la jeune femme plaqua ses yeux vers l'inconnue, decryptant rapidement la courte chevelure blonde, le joli petit minois, le bandeau cachant une de ses orbites... Et quelques autres details qui ne valent pas la peine d'etre cites ici.

Une fois son analyse terminee, et tandis qu'elle rangeait machinalement son epee, elle capta le regard de son interlocutrice se posant sur sa lame. Sarah en profita pour remarquer qu'en dehors de sa guitare, aucune arme apparente ne semblait accompagner la fille.


* Soit j'ai loupe un episode, soit elle est bien imprudente... *

Imprudente etait un euphemisme... se balader sans aucune arme blanche ou revolver dans de tels endroits a l'abandon... on pouvait y rencontrer n'importe qui, n'importe quoi... mais cela ne semblait pas deranger l'insconsciente. Peut-etre etait-ce son but ? Se faire tuer ? Non, cela ne tenait pas.

* Oh, et puis de toute maniere qu'est-ce que j'en ai a faire ? *

Se soucier d'une parfaite inconnue etait bien la derniere des preoccupations de la maitre d'armes. Chacun pour soi etait desormais sa devise. Entre sa vie et la sienne, elle savait tres bien de quel cote son coeur balancait. Sa vengeance n'avait pas encore recu son du. Alors seulement, la mort n'aurait plus aucune importance.

* La mort n'a pas d'importance... la douleur, si... *

Elle interrompit ses considerations face au sourire de sa vis-a-vis. Un sourire... depuis combien de temps n'avait-elle pas vue quelqu'un sourire ? Impossible de se rappeler. Malgre elle, son visage garda son expression neutre. Il lui en faudrait plus pour parvenir a la derider...

" Il faut croire, oui. Du moins, à chaque fois que je vais ici, l'endroit est désert. Si, parfois, 2 ou 3 personnes qui ne sont pas vraiment du genre bavards, mais jamais plus...
Sinon je ne t'ai jamais vu dans les parages, ça fait longtemps que tu es là ? "


" Hmm... non, je viens d'arriver. Je cherchais justement une bibliotheque et c'est la premiere fois que je viens ici. Des que j'ai entendu ta musique, je t'ai cherche avant de parvenir jusqu'a toi. "

Gardant de prime abord ses reflexions pour elle, elle ne put s'empecher d'ajouter :

" Neanmoins, je trouve dangereux que tu reviennes toujours au meme endroit. Tu risques de finir par attirer l'attention. Ce mouvement continu ne passe jamais longtemps inapercu tu devrais le savoir. Mais bon, si cela te plait de jouer avec ta vie... il faut bien jouer avec quelque chose de toute maniere... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Lun 10 Nov 2008 - 0:54

* A mon tour de me faire dévisager*, avait pensé Eden en voyant la jeune femme à la chevelure de feu l'observer dans les moindres détails.

Mais cela ne l'étonna pas, le contraire l'aurais plutôt surprise d'ailleurs.
Il régnait dans cette ville un sentiment de méfiance énorme, ce qui était d'ailleurs tout a fait compréhensible, avec tout ses partisans qui rôdent ...
Eden s'étonna de se demander ce que son interlocutrice pensait d'elle, ce qu'elle inspirait à première vue ...

* Il faudra que je lui demande ...*

Eden remarqua que pendant qu'elle l'observait, la jeune femme avait un air désappointé, comme si quelque chose l'étonnait...
Soudain, Eden se demanda où l'inconnue avait trouvé une telle arme ...

* Ça aussi, il faudra que je lui demande *, avait-elle pensé, le regard tout d'un coup absent ...

Plus elle regardait la silhouette en face d'elle, plus elle pensait à Julia. Cela faisait combien de temps qu'elle était morte ? Et Harry ? Elle ne se rappelait même plus, comme si, depuis le chaos, le temps n'existait plus, comme si elle vivait dans un univers parallèle ...

La jeune femme la tira une nouvelle fois de ses pensées.

* Ça devient une habitude* , avait-elle pensée en souriant une deuxième fois depuis le début de la conversation

" Hmm... non, je viens d'arriver. Je cherchais justement une bibliothèque et c'est la première fois que je viens ici. Des que j'ai entendu ta musique, je t'ai cherche avant de parvenir jusqu'à toi. "

Eden n'eut pas le temps de répondre, car la fille répliquais déjà :

" Néanmoins, je trouve dangereux que tu reviennes toujours au même endroit. Tu risques de finir par attirer l'attention. Ce mouvement continu ne passe jamais longtemps inaperçu tu devrais le savoir. Mais bon, si cela te plait de jouer avec ta vie... il faut bien jouer avec quelque chose de toute manière... "


Eden, qui était complètement d'accord avec ce qu'elle avait dit, répondit en haussant les épaules :

" Je me faisais la même réflexion, quand je t'ai vu ranger ton arme tout à l'heure. Ce n'est pas que cela me plaise de me balader sans armes dans une ville fantôme où l'on croise des démons, loin de là. C'est juste que je n'ai pas eu l'occasion de trouver de quoi me défendre, voilà tout. Quant au fait que je revienne tout le temps ici ... Je crois que c'est l'un des seuls lieu où on est en sécurité. Je crois que les démons l'ont épargné... ils aiment peut-être lire, qui sait ? "


Puis comme à son habitude, Eden se replongea dans ses pensées en attendant la réponse.

Où en était-elle ? Ah oui, Julia, et Harry ...

Puis, soudain :

" Bordel " avait-elle dit à voix haute en se retournant. *Pourquoi j'ai repensé à ça ...*

Les larmes s'étaient mise à couler d'un coup, comme l'on passe de la nuit au jour et, comme si cela pouvait la calmer, Eden tortillait sa mèche de cheveux inlassablement, sans un bruit.

Depuis qu'elle était ici, Eden n'avais pleuré qu'une fois, à son arrivée. Pourquoi maintenant ? Pourquoi devant cette inconnue ?

" Et merde " avait-elle chuchotée, tournant le dos à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Lun 10 Nov 2008 - 22:28

Itsuki arrivait à marcher de plus en plus vite. Il regagnait enfin une vitesse de croisière. Le cliquetis de sa jambe attelé était continuel. Un souvenir du combat précédent.

*Allez, courage Itsuki, encore quelque minutes de concentrations et tu te seras guérie tout seul comme un grand...*

Ses pas le menèrent lentement mais surement a sa librairie adoré. Il s'arrêta devant la porte du bâtiment et resta quelques instants devant, à la contemplé, l'air hébété comme a chaque fois. Un chant d'oiseau le tira de sa reverie. C'était tellement rare... Itsuki releva la tête et l'aperçu. Il lui dit d'une voix douce:

"Salut toi... Tu as donc réussi a t'en sortir... Je suis fière de toi. Mais tu sais... La vie est un combat infini... Désolé pour toi." Le petit oiseau rétorqua d'une douce mélopée qu'on eu dit inspiré des anges... Avant de se retrouver sans tête avec un flot de sang lui sortant du coup. "Désolé mon petit... Ce dernier cui-cui fut ton chant du cygne..."

Calmé grâce a son dernier forfait, Itsuki rentra dans sa librairie le cœur léger. Il passa la porte, La Marche Funèbre de Chopin résonna comme a l'accoutumée. Alors que la porte se referma doucement, Il entendit un bruit aigu a ses pieds. Un rat qui courait se retrouva empalé sur avec un couteau a sashimi trois fois plus grand que lui.
Il se baissa, ramassa la bestiole morte en l'attrapant de deux doigts par la queue et la monta au niveau de ses yeux.

"Salle rat... tu pensais réellement pouvoir grignoté mes précieux ouvrages impunément?! Tu mérite plus que la mort pour cela... Ton âme sera mienne..."

Il avançât lentement dans a boutique en empoignant le rat. Il se concentra. Lorsqu'il arriva dans la pièce principal, dans lequel deux personnes parlait, il commençait a user de son pouvoir sur le rat. Ses yeux enflèrent jusqu'à exploser dans une gerbe de sclérotique liquide puis le cerveau dégoulina, putrescent et vert de moisissure.
Itsuki le contempla et le relâcha. Une fois a terre, il l'écrasa d'un coup de pied magistral. Son attelle se détacha sous le choque. Il n'en avait maintenant plus besoin. Lorsque le petit corps explosa, notre jeune homme croassait un magnifique

"Nevermore..."

C'est alors qu'il se rendit compte qu'il n'était pas seul...

"... D'autre rats... encore et toujours..."

*Quel journée de merde... encore des humains... comme si jetait pas assez fatigué...*

Itsuki s'assit sur une pile de livre en contemplant ses deux créatures et se demandant ce qu'il adviendrait d'elle si elles étaient humaines...

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Mar 11 Nov 2008 - 1:15

" Je me faisais la même réflexion, quand je t'ai vu ranger ton arme tout à l'heure. Ce n'est pas que cela me plaise de me balader sans armes dans une ville fantôme où l'on croise des démons, loin de là. C'est juste que je n'ai pas eu l'occasion de trouver de quoi me défendre, voilà tout. Quant au fait que je revienne tout le temps ici ... Je crois que c'est l'un des seuls lieu où on est en sécurité. Je crois que les démons l'ont épargné... ils aiment peut-être lire, qui sait ? "

Sarah se contenta de rehausser ses sourcils, surprise. Certes, elle-meme evoluait seule, sans compagnon d'aucune sorte. Elle ne gagnait les points de reunion de ses compatriotes survivants comme elle que lorsque pour recuperer nourriture et eau quand il lui en manquait cruellement. Mais tout de meme... aller jusqu'a ignorer le fournissement en armes existant... monneyant argent evidemment.


" Tu dois bien connaitre un ou deux endroits ou on peut te donner des armes. Du cote du centre commercial, non loin de la des colonies se sont etablies, plutot discretes. Si tu peux te payer une arme blanche ou recuperer un pistolet quelconque, profites-en. Si tu veux mon ami, desarmee tu ne feras pas long feu ici. Mais une fois de plus, ce n'est que mon humble avis personnel, tu fais ce que tu veux... "

Tout cela declare de la voix la plus neutre, bien sur... Se desinteressant un instant de la personne en face d'elle, son regard se posa sur les etalages, regardant au hasard de quel cote de la bibliotheque les deux humaines se trouvaient. Apparemment, il s'agissait du rayon Histoire. Un livre traitant des colonies de l'empire britannique et francais se trouvait a portee de main. Elle allait s'en saisir, submergee par la nostalgie, quand l'inconnue la tira de son action .

Bordel

Le visage de la fille n'etait plus dans son champ de vision, remplace par son dos. Face a ce curieux comportement, ses sourcils se froncerent, changeant du tout au tout d'expression. Des spasmes semblaient faire tressaillir la silhouette, comme si elle etait en proie aux larmes. Le moment semblait neanmoins curieux pour cela... mais bon...


" Eh, est-ce que tout va b... ? "

Un bruit de porte qui s'ouvre... qui se referme dans un claquement. Sans reflechir, elle degaina sa lame, le souffle court, la pression etranglant sa poitrine. Son visage commencait a prendre quelques teintes colorees, influencees par toute l'attention que portait la jeune femme au moindre son pouvant demontrer la presence d'un ennemi. Ses reflexes, de plus en plus repetes, la terrifiaient au fond d'elle-meme, lorsqu'elle commettait l'erreur de se rememorer son ancienne personnalite.

* Qu'est-ce que je suis devenue... ? *

Une voix se fit entendre. Legerement lointaine... et si proche en meme temps. Elle ne distingua pas tout... mais deux mots... deux mots seulement furent capitale a la comprehension d'une chose...

* MES ouvrages ?? *

La voix masculine devait donc appartenir au proprietaire de cette bibliotheque soi-disant a moitie abandonnee de l'avis de celle dont elle ne regardait meme plus les faits et gestes, concentree comme elle l'etait vers l'intrus. Finalement, elle se retourna vers la musicienne, lui murmurant rapidement :

" Comment tu t'appelles ? "

Ce faisant, ses yeux regarderent rapidement ce qui etait accrochee a sa ceinture. Rien qu'une grenade fumigene... et sa lame, dont les doigts se crispaient sur le fourreau.

* Et merde... *

" On n'est pas toutes seules... alors t'as interet a maitriser au moins les arts martiaux, parce qu'en cas de danger on est mal ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Mar 11 Nov 2008 - 2:36

Eden avait bien entendue que la jeune femme lui avait répondu, mais de ce qu'elle avait dit, elle n'avait retenue que : "ce n'est que mon humble avis personnel, tu fais ce que tu veux... "
Ce n'est pas que ce que disait l'inconnue ne l'intéressait pas, au contraire ...
Mais elle n'était pas - tout du moins, plus - en état d'entendre quoi que ce soit.

Elle ne devait pas craquer. Pas ici, pas maintenant. Sinon, il en serait finit d'Eden Lown, si la tristesse et la mélancolie prenaient le dessus.
Non. Elle devait être forte, et ne surtout pas craquer. Il en dépendait de sa survie. Certes, elle n'était déjà pas en sécurité sans armes, mais si le mental venait à ne plus être là ...

* Bon aller, maintenant t'arrêtes tes conneries et tu te ressaisis ! *

avait-elle pensé en essuyant sur sa joue ce qui fut sa dernière larme avec son poignet.

Aprés une telle démonstration, Eden éprouvait un sentiment de honte, chose très rare chez elle.
Mais elle était honteuse de s'être montrée si faible, si pitoyable ...
Devant une inconnue qui devait se demander pourquoi elle s'était mise dans cet état de façon si soudaine.

Eden se retourna et s'apprêtait à s'excuser pour la scène qu'elle lui avait fait subir, quand tout d'un coup, la jeune rousse la devança :

" Comment tu t'appelles ? "

Regardant furtivement autour d'elles, et d'un air inquiet, elle continua :

" On n'est pas toutes seules... alors t'as intérêt a maitriser au moins les arts martiaux, parce qu'en cas de danger on est mal ! "

Les événements s'étaient enchainés à une telle vitesse qu'Eden s'en trouva quelque peu désabusée.

" Je ... j'm'appelle Eden. Et toi ?" avait-elle rétorquée, tout en chuchotant et d'une manière assez rapide, comme l'exigeait la situation.

Et tout aussi rapidement, elle ajouta :

" J'ai quelques bases de judo. Mais si t'avais une arme, même un simple couteau, ce serait pas de refus ..."

Evidemment que ce ne serait pas de refus. Ça s'avérerait même vital si effectivement l'individu les observant était dangereux.

* De toute façon, il fallait que je m'y attende ...*

Elle était prête. Elle n'avait pas le choix.


Dernière édition par Eden Lown le Jeu 13 Nov 2008 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Mar 11 Nov 2008 - 20:58

Itsuki observa longuement ces deux femelles qui commençaient a adopter une postre de combat. S'avançat bien dans leurs champs de vision, regarda autour de lui et attrapa deux livres au hasard. Il regarda les couvertures furtivement.

" "des secrets bien gardés" de Sandra Brown; "La Jonque des Passion" de Claude Dompierre
Mais.. c'est quoi cette merde?!"
Il se raprocha de la pile de livre et regarda plus attentivement."Le club des cinq; Les aventures de Fantomette... Quel horreur..."

Il empoigna ses livres fermement, ressenti toute la rage qu'il avait de voir des intrus et d'avoir dans sa bibliotheque des livres aussi mauvais. Il se mit a trembler et jeta violement chacun des ouvrages, uns a uns à a tête de ces ingénues insolente tout en avançat vers elles. Une fois à deux metres, il n'avait plus de munition et se decid a parler calmement.

"Vous etes qui?! Qu'est-ce qui vous amene? Envie d'acheter unlivre? de lire? de perdre la vie? de me la donner?"

La question principal, bien que non-poser etait "qu'est-ce que vous etes?" Il sortit lentement son couteau et le tint la lame a l'envers,comme un voleur. Une page qui volait ente eux se retrouva instantanément decouper en deux morceaux distinct qui devinrent noirs aussi rapidement.

Il ferma lentement les yeux pour essayer de se calmer et les r'ouvrie en s'apercevant que cela etait assez dangereux face a des inconnues...

Il recula d'un pas, en essayant de jauger la situation et attendant que quelque quelque chose se passe, a l'affut de la moindre attaque...

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Mer 12 Nov 2008 - 1:48

" Je ... j'm'appelle Eden. Et toi ?"

" Sarah... "

Sa reponse enoncee de maniere breve, la jeune femme attendait avec impatience celle de Eden. Savait-elle se battre ou non ? De sa reponse dependrait peut-etre leur vie. Mais qui sait... avec un peu de chance ce ne serait qu'un resistant, comme elles ? Cependant, cela faisait depuis longtemps que Sarah ne croyait plus a la chance. Ce mot ne signifiait plus rien pour elle, tout comme le mot destinee.

" J'ai quelques bases de judo. Mais si t'avait une arme, même un simple couteau, ce serait pas de refus ..."

C'etait justement ce qu'elle etait en train de chercher. Rien dans sa sacoche... rien dans sa ceinture. A moins que... L'ancienne avocate leva une de ses jambes tandis que sa main droite remontait sous le pantalon, longeant sa peau. Accroche au molet se trouvait une petite dague qu'elle retira de son emplacement avec difficulte.


* Quelques bases de judo... ben on est bien vernies avec ca, tiens... *

" Attrape. "


Elle lui lanca la dague tandis que son attention se porta vers quelque chose... quelque chose qui n'etait autre qu'une silhouette. Son attitude hautaine et nonchalante ne lui disait absolument rien qui vaille. Elle etait de ces femmes qui jugeaient au physique de prime abord. Le regard et l'attitude pour elle, pouvaient en dire tres long. Qu'est-ce que pouvait etre de toute maniere un individu, provocateur, feignant de s'interesser a des bouquins alors qu'une epee se trouvait non loin de la ? Les paroles de l'inconnu etaient d'autant plus vides de sens...
Enoncer les titres des oeuvres... chouette occupation... pour un cingle. Et en effet, sans crier gare, voila que les livres qu'il tenait en main furent transformes en projectiles dont elles etaient la cible. Esquivant sans peine les ouvrages encore trop lents et lourds pour s'averer reellement dangereux, un petit sourire narquois ornait ses levres.


* C'est tout ? *
"Vous etes qui?! Qu'est-ce qui vous amene? Envie d'acheter un livre? de lire? de perdre la vie? de me la donner?"

Le ton pretentieux froissa immediatement la delicate susceptibilite de Sarah, heroine en la matiere.


" Oh ! Le fele du casque, il baisse d'un ton c'est clair ? "

Sans aucun doute s'agissait-il d'un partisan. Et bien qu'elle tenta d'etouffer au maximum la palette d'emotions de son visage, le degout et la peur l'empoisonnaient. Degout car elle ne supportait pas ces laches qui avaient abandonne sans aucun scrupules leur civilisation en echange de leur miserable existence, et peur car leur pouvoir ne valaient pas son experience de combat...
La tension etait extreme. Des deux cotes. Lui semblait attendre que quelque chose se passa, qu'une action se deroulat... mais toujours rien. Sarah reprit alors la parole, la voix meprisante :


" Je ne reponds pas aux laches, traitre ! Quant a mes livres, je me les choisis moi-meme... "

Sa main remonta avec douceur et discretion vers son ceinturon. Son seul espoir de fuite face a un trop fort desequilibre resterait sa grenade... qu'elle tenait a avoir a disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Ven 14 Nov 2008 - 22:40

Itsuki s'entendit se faire fustiger. ll n'apprécia guère... Mais, décida de garder cette haine en lui.. Après tout, elle allait surement lui resservir plus tard... Il commençait tout de même a bouillir de rage mais il devait se contenir... Au moins pour sauvegarder ses livres.

C'est alors qu'elle parla de lâche et de traitres. Cette remarque vexa Itsuki au plus profond de lui même.

"Pauvre sotte! Si tu savais su que j'ai endurer avant même l'arrivée de ses connard de démons! Si tu savais ce que j'ai endurer en cet ère! Un démon Sodomiseur?! Tu n'as pas idée des folies qui peuvent être bien plus grande que moi! Mais... Je commence a en être imprégner..."
C'est alors qu'il remarqua la main de la rousse qui se baladait sur son propre corps. "Et on ne se tripote pas PENDANT QUE JE PARLE!!!!!!!!!!"

Tout en disant cela , son pantalon claqua dans les airs. Son pied vint s'ecraser contre la main de la jeune femme avec le bruit d'un fouet. Il profita de ce mouvement pour avancer conte elle. Ils étaient maintenant dos-à-dos, corps-contre-corps et il pouvait mieux surveiller l'autre femme.

"Par contre, si tu veus, je peut toujours le faire a ta place..." dit-il en lui caressant lentement les fesses et en descendant le long de la cuisse... Jusqu'à ce qu'il tombe sur un objet d'apparence cylindrique.
"Hum... qu'est-ce?"Il sortit la grenade, l'observa, la dégoupilla et la lança a travers une fenêtre.

Toujours collé contre son dos, il tâtait maintenant ses divers poches en quêtes d'autre produit explosif dangereux pour le papier.

"Pas de feu ici! Si tu en a d'autre... Jette les! Ne m'oblige pas a te déshabillé et te fouiller moi-même..."

Son couteau dans sa main baladeuse, il commençait a remonter le long de son ventre, le couteau passa sous les habits et griffa son petit ventre...

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 16 Nov 2008 - 21:26

Apparemment, monsieur etait susceptible... Interessant, elle aussi. Et Sarah avait accueilli la tirade agressive de son interlocuteur avec un simple sourire dedaigneux, concentree sur le fait de remonter sa main avec autant de naturel que possible sans eveiller son ennemi... detourner son attention par la conversation... ce qui echoua, malheureusement. Avant meme de realiser quoi que ce soit, le pied de son ennemi frappa de plein fouet sa main gauche. Elle poussa un cri bref, tandis qu'un " CLAC ! " sonore se faisait bien entendre par les trois jeunes gens : son poignet s'etait casse... Gemissant de douleur, son visage a demi-plaque contre un des rayons de la bibliotheque, elle suffoquait et serrait les dents, en essayant d'oublier cette abominable blessure qui la lancait affreusement. Et ce traitre colle a elle... horrible. Avec surprise, elle sentit sa main caresser son posterieur.

* Traitre et pervers avec ca ! *

Ce qu'elle redoutait arriva. La jeune femme se fit deposseder de sa grenade qui finit sa course au-dehors. Le bruit qu'elle fit en tombant lui indiqua clairement qu'elle etait hors d'usage desormais... Peste soit des partisans... Plus les secondes defilaient, plus les attouchements se faisaient menacants ; trop menacants a son gout, meme. Quand elle sentit une pointe de couteau froler la peau de son ventre, c'en fut trop. Un melange de peur et de defi se melangea en elle et lui donna la force de l'apostropher de maniere seche et sarcastique :

" Tu perds ton temps ! Jamais la 'sotte' ne changera d'avis face a tous les pouilleux comme toi ! Peu m'importe ce que tu aies du endurer avant l'apocalypse ! Peu m'importe ce que tu aies du endurer pendant l'apocalypse ! Qu'est-ce que tu crois ? Que pendant ce temps la, nous on etait aux anges peut-etre ? On a tous souffert et on continuera a souffrir ! Mais on est pas devenus des salopards pour autant ! Et enfin, peu m'importe que tu aies du souffrir d'un demon sodomiseur ! Il ne fallait pas laisser ton p'tit cul trainer n'importe ou ! "

La force de l'homme etant considerable, elle avait beaucoup de mal a parler et a supporter son tiraillement en meme temps. Mais avec un dernier elan de courage, elle termina :

" Mais sache que jamais tu n'auras le mien ! "

Un puissant coup de pied, contenant toute sa rage et sa souffrance, heurta violemment l'entrejambe de son tortionnaire, tandis que son corps pivota, son dos coince a moitie contre les ouvrages, dont les bords lui meurtrissaient les omoplates. A l'intention de Eden, elle hurla :

" Eh bien aide-moi au lieu de rester la sans bouger !!! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 16 Nov 2008 - 23:00

* Pourvu qu'elle ai une arme ...* avait-elle pensé après avoir demandé à la dénommée Sarah si elle avait un couteau ou n'importe quel autre objet tranchant.

La voyant chercher sur elle, et voyant qu'elle ne trouvait rien, Eden commençais à paniquer légèrement quand soudain :

" Attrape. "

La jeune rousse venait de lui lancer une dague qu'Eden réussit miraculeusement à attraper au vol du fait de son inquiétude qui la faisait légèrement trembler.

* Bon, c'est déjà ça ...*

Eden allait ouvrir la bouche pour la remercier, mais l'éventuel partisan lui coupa l'herbe sous le pied :

"Vous êtes qui?! Qu'est-ce qui vous amène? Envie d'acheter un livre? de lire? de perdre la vie? de me la donner?, avait-il dit avec une insolence qu'Eden n'avait plus entendu depuis longtemps.

Elle avait d'ailleurs l'intention de le lui dire, quand sa "coéquipière" se mit à parler, en le traitant de fêlé du casque, et en lui demandant de se calmer.

Eden fut surprise de cette réponse, si bien qu'elle haussa les sourcils de surprise.

* Je pensais pas qu'elle serais aussi directe ... mais soit, puisqu'il faudra apparemment se battre, autant dire ces quatre vérités à ce prétentieux !*

La réponse de l'homme n'avait fait que confirmer ce qu'Eden pensait de lui, puisqu'il traita Sarah de "pauvre sotte", et en se "plaignant" de ce qu'il avait vécu avant le drame, et de ce qu'il vit pendant celui-ci.

*Et il espère vraiment nous attendrir avec ça ?* avait pensé Eden tout en soupirant.

Ensuite, la jeune fille chercha Sarah du regard, car son attention s'etait tournée vers l'homme, pour attendre un quelconque signal d'attaque, le moindre hochement de tête suspect. Mais celle-ci était visiblement dans une situation pas très agréable, à la vue de l'inconnu qui était contre le dos de celle-ci, apparemment en train de baragouiner quelques mots qu'Eden ne comprenait pas, se trouvant trop loin du "duo".
Mais à voir l'air dégoutée de la résistante, Eden se douta qu'elle se trouvait en mauvaise posture, puisque l'homme commença à la "tripoter", jusqu'au moment où celui-ci prit une grenade des mains de Sarah et la lança à travers la fenêtre.

Par réflexe, Eden s'accroupit et se mit les mains sur les oreilles, ferma les yeux, tout en espérant un fragment de seconde que cela n'était qu'une illusion.
Mais quand elle rouvrit ses paupière en se relevant, elle vit bien que non, et serra de plus en plus fort la dague qui se trouvait dans sa main droite.

Après cette interruption plus ou moins impressionnante pour elle, Eden chercha de nouveau le partisan et la résistante du regard, et face à ce qu'elle vit, elle eu un sentiment soudain de rage, en regardant ce traitre "torturer" son "alliée".


" Enfoiré ... Je vais pas te lai..."

Elle fut coupée dans ses chuchotements par l'intervention orale de Sarah , qui répondait d'une manière aussi insolente que son "interlocuteur", malgré le fait que celui-ci la maitrisait, du fait de sa force supérieure à celle de la jeune femme.

Si Eden n'allait pas au secours de son "amie", c'est parce qu'elle réfléchissait avant d'agir. Il lui fallait un plan, et vite ...

* Sarah ne va pas tenir une éternité comme ça ... tant pis pour le plan !*, avait -elle pensé, en entendant Sarah crier pour obtenir son aide.

Sans réfléchir, celle-ci s'exécuta, et profita de la "déstabilisation" furtive de l'ennemi ,due au coup de pied de Sarah, pour se ruer sur lui, et lui enfoncer sa dague dans l'épaule droite, ce qui lui fit perdre une nouvelle fois l'équilibre.

Profitant de ce moment, Eden se dirigea vers Sarah, qui se trouvait coincée contres une rangée d'ouvrages, dans une position qu'elle devinait douloureuse.

Tout en lui tendant sa main, elle s'exclama :


" T'arriveras à marcher ? Parce qu'on a pas beaucoup de temps avant que l'autre crétin ne se relève ..."


Dernière édition par Eden Lown le Lun 17 Nov 2008 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Lun 17 Nov 2008 - 12:56

Itsuki se délectait de la rage de celle qu'il tenait contre lui. Qu'il était bon de sentir une femme énervé! tant de beauté et de haine réunie en un seul corps. Il en oubliait même d'écouter ce qu'elle disait, ce contentant de fermer les yeux pour se laisser porter par la rage. C'est alors, que sans rien comprendre, il se prit un magistral coup de pied dans les valseuses. Et se recula en titubant. A partir de là, il fut déconnecté de la réalité et ne vis pas arriver le second coup qui se fit au moins aussi douloureux, le coup de dague qui s'enfonçât profondément dans son épaule.
Autant le premier coup l'avait assommé, le second le réveilla brutalement, faisant explosé en lui une gerbe d'endorphine et d'adrénaline.
Il se releva, les yeux en feu, il porta sa main à la dague toujours planter en lui et l'arracha violemment avec un jet de sang qui arrosa les mains réuni des deux femmes. Il ne ressentait que peu de douleur... Mais, une fois qu'il n'aurait plus d'endorphine, il allait déguster!
Les bras ballant, il regarda les deux femmes qui se préparaient a fuir. Et leurs parla d'une voix forte et emplie de la haine qui s'était accumulé en lui depuis le début de cette journée de merde.

«Bande de Garces!!! Savez-vous au moins a quel point cela peut-être douloureux?!
Ah... Je ne vous ait pas dit... Il y a une heure, J'ai tué une dizaine de vos amis humains, tout seul... Et le démon sodomiseur... c'est moi qui l'ait enculé avec une bequilles...
Et... Je ne vous laisserais pas vous enfuir!!! Vous n'échapperez pas au courroux d'un partisan au cœur brisé!» 


Ayant fini son monologue et profitant de l'effet de surprise d'être sur pied en temps record, Itsuki courut vers les deux femmes. Il sauta en direction de la rousse les pieds en avant et frappa violemment ses seins en prenant appui dessus pour rebondir vers la borgne, la dague en avant qui se planta dans son épaule.
Itsuki retomba sur elle, assis sur son ventre. Il roula vite fait sur le coté. La douleur commençait a revenir. Il avait les bijoux de famille en feu et l'épaule qui saignait abondamment... Il n'aurait pas du retiré la dague, sa aurait bloqué l'hémorragie...
Essoufflé, Il regarda les deux femmes a terre. Il voulait les achever mais la douleur lui fit mettre un genoux a terre. Il ne put que balbutier un léger:

«Retour a l'envoyeur mes chéries... Vous connaitrez peut-être une partie de la douleur que je ressent en ce moment...»

Alors qu'il parlait, il cherchait a gagner du temps pour utiliser son pouvoir de régénération... beaucoup trop peu développé... Il se contenta de leur balancer de nouveau ouvrages a la tête, qu'elle devait avoir de plus en plus de mal a esquiver...

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Sam 22 Nov 2008 - 17:49

Sarah cria au moment ou elle sentit la pression se relacher. Son tortionnaire n'etait plus colle a elle, et en rouvrant les yeux, elle percut le pommeau de sa dague qui depassait de son epaule. Joli coup de Eden... Celle-ci vint l'aider a se redresser, et la jeune femme se dit que les marques des coins des ouvrages devraient laisser de jolies traces dans son dos pour un bon bout de temps...

" T'arriveras à marcher ? Parce qu'on a pas beaucoup de temps avant que l'autre crétin ne se relève ..."

Ses jambes n'ayant pas ete touche, il n'y avait heureusement aucune raison pour entraver sa course. Rapidement, tentant de juguler sa respiration, elle repondit :


" Oui, oui pas de soucis. Allez fonce ! "

Elle commencait a courir lorsque la voix du partisan resonna a quelques metres derriere elles. Sarah ralentit, tournant la tete pour l'ecouter.

«Bande de Garces!!! Savez-vous au moins a quel point cela peut-être douloureux?!
Ah... Je ne vous ait pas dit... Il y a une heure, J'ai tué une dizaine de vos amis humains, tout seul... Et le démon sodomiseur... c'est moi qui l'ait enculé avec une bequilles...
Et... Je ne vous laisserais pas vous enfuir!!! Vous n'échapperez pas au courroux d'un partisan au cœur brisé!»

La maitre d'armes allait continuer sa course lorsqu'elle sentit une incroyable pression sur sa poitrine qui l'envoya droit vers un autre des rayons de la bibliotheque qu'elle atteignit de plein fouet. Sous le choc, plusieurs livres tomberent sur son corps meurtri, que Sarah essaya tant bien que mal de proteger, ses bras ensserant sa taille. Elle etait completement sonnee et ne parvenait pas a se relever ni meme a parler. Ses yeux parvinrent a distinguer Eden, a terre comme elle. Avec horreur, elle apercut que sa dague etait plantee dans son dos.


* Non... *

Si elle se retrouvait seule avec ce salaud, c'en etait fini d'elle. Gemissant de douleur, son esprit ne lui martelait qu'une chose : c'etait un meutrier. Un meurtrier qui ne l'epargnerait surement pas.

«Retour a l'envoyeur mes chéries... Vous connaitrez peut-être une partie de la douleur que je ressent en ce moment...»

Surprise, elle tourna la tete vers lui et percut dans sa voix la souffrance. Cela voulait dire qu'elles n'etaient pas les seuls a souffrir atrocement. Si seulement cette souffrance pouvait venir a bout de ce bourreau... Jusqu'a ce que de nouveaux ouvrages atteignirent ses jambes et son corps.


* Mais il est malade ce type ! *

Il fallait a tout prix savoir si Eden etait encore vivante. Serrant les dents, Sarah commenca a se relever peniblement, criant faiblement le nom de sa compagne.

" E-Eden ! "

Finalement debout, elle fixa droit dans les yeux celui qui avait commence a saper ses forces avant de degainer son epee. C'etait son ultime de chance de survie. Elle fit un pas en avant puis stoppa, en position de combat, attendant une fois de plus. Sa respiration etait haletante. Son dos semblait comme traverse par des coups de poignards. Ses seins, de meme. Et de son ventre, un mince filet de sang coulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Lun 24 Nov 2008 - 12:46

Itsuki reprit assez de force pour pouvoir se relever et faire face a son assaillant maintenant debout qui le menaçait avec une fort belle épée. Il se mit en posture de garde, ayant la flemme de prendre son couteau caché sur lui, il resté a main nue. Après tout, les chances serait peut-etre plus équilibré...
Il restèrent ainsi sans bouger pendant un temps qui lui semblât infiniment long.

*Va-y... Autant en finir...*

Itsuki changea de position et se mit a courir avec toute la force qui lui restait, le poing amorcer, prés a entrer en collision mortel avec une tête. Il voyait déjà la scène. Lui, courant vers cette femme, le coup de lame qui lui venait dessus, sa glissade sur le sol jonché de feuilles, le coup de pied dans le genou gauche, accompagné du craquement significatif d'une brisure ouverte, l'appuie au sol, le saut, le regard de braise dans le ciel et pour finir, un magistral atterrissage, le poing en avant, au milieu de l'œil droit de cette rousse, se qui entrainerai une gerbe de cervelle et de sang sur lui même, pour sa lus grande jouissance!
Alors que tout allait ce mettre en marche selon le plan établit, Alors qu'il crut déceler chez son adversaire le changement en elle qui aurait débuter la parade de la lame, Itsuki entendit tout proche de lui la Marche Funèbre de Chopin.
Un changement infime ce produisit en lui.

*Encore un importun?! Celui-la, le payera de sa vie sans rien comprendre!*

Il dérapa sur le sol et changea de direction, il courut vers une étagère et grimpa dessus, sautant de présentoir en présentoir. Jusqu'à ce qu'une voix ce fit entendre:

«Bonjour, je chercherais Entretien avec un...»

Sa phrase fut couper par l'entonnement de voir dans une librairie deux jeune femmes dont une armée et l'autre une dague planté dans l'épaule, les deux en sang.
Il ne put rien articuler d'autre qu'un magnifique «HAAAAAAAAAAAAA» dans un long vol plané vers le centre de la pièce. Itsuki l'avait projetait avec toute la haine dont il était capable.
Il revint a son tour dans cette pièce, sous les yeux des deux femmes, en atterrissant sur les tibia de l'homme. Le craquement sonore ne présageait rien de bon pour son avenir en tant que personne mobile...
Il l'attrapa par le coup, le souleva au dessus du sol et le regarda dans les yeux.

«Cette ouvrage n'est plus édité... et je ne vous vendrais jamais mon propre exemplaire! Par contre, Je veux bien de votre énergie... Merci pour tout!»


Itsuki commença a usé de son pouvoir pour aspiré sa vie, on voyait son corps se dégrader lentement. Ses cheveux blanchir, sa peau se fripa, devint noir, se craquela, se déchira, commença a empester, a s'emplir de ver. Il tombait en lambeaux de chaire liquide et putrescent. Au bout de cinq minutes, tout ce que Itsuki tenait était un squelette dont les yeux commençait a tombé. Splock, Splock... Les yeux roule a terre.
Il serra son poing, l'os du cou se brisa. Il attrapa le crane et le regarda.

«To be or not to be? That is the question...

J'ai choisi d'être!!!»


Il se retourna vers les filles et leurs lança le crane avec une vigueur nouvelle. Et se mit a les bombarder d'os en tout genre. Il finit par se baisser et attraper les yeux vers du jeune homme.
Il fit une révérence vers ces femmes et tourna les talons vers la sortit. Et leurs jeta a chacune, négligemment dans son dos un œil chacune. Il s'arrêta devant la porte et leurs dit sans se retourner:

«Le secret de la vie réside dans les yeux d'un homme. Apprenez ce secret et revenez me voir quand vous serez de taille... »


Puis, il ouvrit la porte et disparut dans la nuit de cette cité, Avec pour toute accompagnement que la Marche Funèbre qui résonnait dans le magasin a cause du carillon de la porte.

Une fois qu'il avait fait quelques pas dans le brume, il s'arrêta.

«Putain!!! Il fait froid dans ce pays de merde! J'aurais du rester chez moi et les virer de ma maison... je suis vraiment trop con...
Ah je me les gels!!! faut que je trouve un endroit chauffé...»


ET il continua sa route, avec toute la dignité dont il était capable d'avoir après avoir hurler cette phrase comme un demeuré...

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Mer 26 Nov 2008 - 14:36

" Oui, oui pas de soucis. Allez fonce ! "

Elles étaient sauvées. Si Sarah pouvait courir, elles seraient sauvées. En se dépêchant, elles seraient assez rapides pour atteindre la sortie, avant que le partisan ne se relève.


* Et on pourra enfin s'éloigner de cette foutue situation *

Malheureusement pour les deux jeunes femmes, la pensée d'Eden ne se révélait être qu'un vain espoir.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle et Sarah venaient de se faire projeter contre une étagère, avec une rage qu’Eden n’avait pas vu depuis longtemps.


* Mais qu’est-ce qu’on lui a fait, bon sang !* avait pensé la jeune blonde une fois qu’elle avait retrouvé ses esprits.

Elle n’eut pas le temps de se répondre, puisqu’elle recevait une multitude de livres sur elle, en tentant du mieux qu’elle le pouvait de parer ses « attaques », le bras protégeant son visage.

Les yeux masqués, elle ne vit donc pas l’homme courir vers elle, dague à la main. Elle comprit rapidement que celui-ci venait de lui planter sa propre dague dans son dos.

« Retour à l’envoyeur », comme avait-dit le partisan quelques minutes plus tôt.
Et quel retour …


Apres cette « attaque », Eden n’entendait plus rien, se concentrant uniquement sur la douleur qu’elle éprouvait.
Jamais elle n’avait ressentit une telle souffrance physique, mais aussi morale, en même temps.

Si elle avait été dans des conditions optimales, peut-être aurait elle pu retirer la dague, mais elle n’en avait plus la force, après toutes les péripéties qui s’étaient déroulées dans cette bibliothèque …

Et puis cette douleur, qui se faisait de plus en plus insistante, et qui se propageait maintenant dans tout son corps …

A présent allongée dans une espèce de marre de sang, elle était pathétique.
C’est alors qu’elle entendit un vague et faible : « E-Eden … »



Dans un dernier effort, elle répondit, en coupant la moitié des mots :
« Je… je res-pire encore, mais j..je crois pas que j’tien-drais long-temps »

A présent, pensait-elle, sa vie dépendait de Sarah, si celle-ci était en meilleure état … sinon, leur survie dépendrait d’un miracle, mais cela fait longtemps qu’elle n’y croit plus, aux miracles ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 30 Nov 2008 - 2:14

Elle restait la, immobile. Il ne servait a rien de bouger pour le moment. Ses yeux se poserent neanmoins sur le corps de son interlocuteur qui, bras ballants, ne semblait pas desirer la quelconque protection d'une arme. Il fallait etre bien confiant en ses capacites ou alors fou pour agir de la sorte... ou encore, etre d'une puissance hors du commun. Qui sait les pouvoirs qui etaient les siens, suite a sa trahison en tant qu'humain ? Rien qu'a cette idee, un frisson de degout l'envahit envers cet individu qui ne meritait pas de vivre. Plus, en tout cas...

Parallelement, cette attente se montrait de plus en plus angoissante, au fur et a mesure que les secondes s'etiraient, s'allongeaient... tout cela etait d'une lourdeur telle, que cette pesanteur se faisait ressentir sur son corps et sur sa fatigue, qui semblaient la terrasser de tout leur poids. Mais il fallait tenir. Ne serait-ce que pour son honneur personnel.

Le moment fatidique arriva. Il demarra sans prevenir, en trombe, droit sur elle. Ses mains, deja crispees, ressererent encore leur etreinte, son corps se preparant a encaisser le choc, tant mentalement que physiquement. Mais ce choc n'arriva jamais...

Un son se fit entendre aux oreilles de tous. Un son qui n'etait autre que la musique signifiant l'entree de quelqu'un dans cette librairie. Cette melodie eut un effet considerable sur l'attaquant qui changea brusquement de direction, se dirigeant vers l'inconnu qui venait de faire son apparition.


* Si il s'agit d'un partisan ou tout autre demon, c'est la fin... *

La surprise se lisait facilement sur son visage. A son apparence, elle en deduisit qu'il ne s'agissait pas d'un ennemi. On aurait tout aussi bien pu le confondre avec n'importe quel badaud de la civilisation humaine, si elle n'avait guere ete detruite d'une facon dont je ne rappelerai pas les termes ici, et que de toute maniere, vous connaissez deja parfaitement.

L'etonnement de la jeune femme etait tel qu'elle n'avait pas songe a prevenir l'homme du danger qu'il encourrait a rester en ces lieux maudits. Et, de toute maniere, c'etait trop tard pour lui. Avant meme de pouvoir comprendre ce qui lui arrivait, le bibliothecaire l'avait projete vers le centre de la piece, avec une violence a en faire fremir n'importe quelle personne censee... Les yeux de la maitre d'armes, de prime abord ecarquilles, se retracterent suite au bruit abominable qui resultat de la chute sur le sol, du craquement des os. C'en etait deja fini de la pauvre creature qui rejoindrait bientot la liste sans doute longue des existences abregees par ce meurtrier, ce fou furieux en mal de violence... qui marchait d'un pas decide vers lui.

Ce qui arriva par la suite resta grave dans la memoire de Sarah Zenyan comme le deuxieme spectacle le plus abominable qu'elle ait jamais vu de toute son existence. A tel point que son corps se mit a trembler comme une feuille, ses dents se mirent a claquer, et ses mains se plaquerent sur ses yeux. Non, elle ne voulait pas voir... Elle ne voulait plus que chasser ces horribles images qui hanteraient son esprit a jamais. Pendant un moment, rien ne changea, quand soudain quelque chose de dur vint heurter violemment son bras. Elle poussa un cri, ses doigts s'ecarterent, ses paupieres se rouvrirent, et elle s'apercut que ce qui l'avait frappe n'etait autre qu'un os... Des os... ce n'etait plus que ce qui restait de l'etre vivant precedemment entre en cet endroit de cauchemar.

Et l'autre continuait de la bombarder en utilisant desormais ceci comme projectile. Poussant un nouveau cri, sa terreur atteignant son paroxysme, elle glissa a terre, recroquevillee sur elle-meme. Ses bras etaient enserres autour de sa tete, dans une attitude protectrice, tentant tant bien que mal de se defendre contre cette durete.

Quand tout s'arreta... elle ne pourra jamais dire combien de temps elle resta la, prostree, encore tremblante. Relevant timidement la tete, elle savait juste qu'elle etait seule dans la piece gigantesque au silence ecoeurant... enfin pas tout a fait seule...


* Eden ! *

Peniblement, elle se traina vers son amie, son corps meurtri perclus de bleus en tout genre. Sans faire attention au sang qui s'etalait sur ses vetements et ses mains, elle vit que la blessee gardait ses yeux fermes... mais elle respirait... Malheureusement, Sarah n'avait meme pas la force de retirer la dague...
Desesperee, elle promena son regard alentours. Quand elle vit un oeil non loin d'elles, un haut-le coeur la saisit, et l'ancienne cadre manqua de vomir. A la place, les larmes coulerent... elles coulerent comme elles ne l'avaient pas fait depuis bien longtemps... Malade, affaiblie, elle s'affaissa alors... perdant connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Stoneheart

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 26
Localisation : C'est con, j'ai laissé mon GPS chez moi
Statut : Humain, mécanicien
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 30 Nov 2008 - 14:22

Pendant plusieurs jours, Mike rôda de ville en ville, de station service en station service, parcourant plusieurs centaines de kilomètres sur son chopper, en quête de vie. Il espérait pouvoir croiser d'autres survivants, son espoir s'atténuant à chaque ville vide qu'il trouva. Même si sa soif de vengeance etait assez grande, il ne voulait absolument pas croiser les êtres qui avaient tué sa copine, il préférait se toruver des alliés grâce auxquels il aurait plus de chance de les vaincre.

Quand il entra dans la métropole abandonnée, son espoir revint. Comme à chaque ville qu'il traversa, il éteignit son moteur à l'entrée et commença à pousser son chopper par souci de ne pas faire de bruit pour en percevoir le plus possible. Enfin il put entendre autre chose que le vent. Des cris, des grands bruits, enfin il était sur qu'il allait avoir des alliés. Mais cela ne le rassura pas, au contraire. S'il y a des cris, c'est qu'il ne doit pas y avoir que des humains dans le coin. Peu importe, Mike continua son chemin dans la ville en quête d'alliés.

Et dans son chemin, il aperçut quelques carrefours devant lui, un humain dont l'attitude lui parut bizarre. Il accéléra son pas pour arriver jusqu'au carrefour que cet homme traversait, mais ce dernier avait disparu. Il regarda ensuite de la direction dont l'homme venait, et un bâtiment attira son attention. Ne sachant pourquoi son attention est attirée par ce bâtiment, il gara son chopper en face, en prenant soin de mettre le cadenas qu'il avait dans son sac sur la roue arrière de sa moto pour être sur que personne ne partirait avec. Il enleva son casque qui était sous sa capuche et regarda la facade du bâtiment. C'était une librairie. Comme dans toute autre librairie, il doit y avoir un système qui sonne quand on ouvre la porte. Donc Mike décida d'entrer par la fenêtre sans faire de bruit.

A l'intérieur de cette librairie, il y avait des livres bien sur, mais aussi des tas d'os, deux yeux libérés de leur crâne d'origine, et deux femmes, l'une rousse et l'autre blonde, en sale état.

*Dommage de maltraiter des femmes, elles ont l'air plutôt pas mal en plus*


Aparemment, elles avaient perdu consicence. L'une avait des bleus partout, et l'autre, la blonde, avait un oeil caché, donc surement crevé, et une dague dans le dos. Il décida de parler, assez fort pour avoir un espoir que les femmes se réveillent.

"C'est l'heure de se réveiller !"


Il se pencha ensuite devant la blonde, qui était dans une mare de sang.

*Bon, vaut mieux s'occuper du plus important d'abord*


Il approcha sa bouche de l'oreille de de la blonde et lui murmura

"Je vais m'occuper de la dague dans ton dos, serre les dents pendant que je l'enlève. Ensuite je te banderai la blessure"


Il prit alors soin de l'enlever le plus délicatement possible pour que la bléssée souffre le moins, elle avait dû passer un sale quart d'heure avant qu'il arrive.

*Serait-ce cet homme bizarre qui s'éloignait d'ici qui aurait fait ça ?*


Une fois la dague retirée, il prit négligemment un livre pour essuyer le sang sur la dague, que ce soit un livre rare ou pas, bon ou mauvais, il s'en foutait, il ne savait même pas ce qui l'avait attiré ici. Il ouvrit son sac à dos, rangea la dague, et sortit un rouleau de bandages. Il glissa ses mains sous le haut de la blonde avec le rouleau de bandages.

"Désolé, je suis obligé de le faire, pour ton bien. Mais je respecterai ton intimité et ne regarderai pas par dessous"


Il banda la partie du corps où la dague l'avait atteinte, puis retira ses mains et regarda si il avait bien fait son boulot. Voyant que comme d'habitude dans son garage, son travail était bien exécuté, il allongea correctement la jeune femme de sorte à ce qu'elle ne s'appuie pas sur sa blessure. Il se tourna vers la rousse, qu'il allongea correctement également, et regarda si elle pouvait se réveiller. Lui donnant des claques légères, il demanda :

"Hé, ho, tu vas bien ? C'est qui le type qui t'a tabassé ? T'as besoin de quelque chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Mar 2 Déc 2008 - 20:02

Le souffle lent, presque inaudible, Eden arrivait à peine à garder les yeux ouverts.
Et à vrai dire, ça l’arrangeait. Voir tout ce sang autour d’elle lui donnait des envies de vomir et une sensation de dégout plus qu’autre chose.

Les yeux mi-clos donc, Eden attendait.
Attendre quoi ? La mort, peut-être …

En tout cas, c’est tout ce qui lui restait, à elle, et comme à Sarah …. L’attente.
Bizarrement, Eden s’était presque habituée à la douleur qu’avait provoquée la dague plantée dans son dos, n’y faisant presque plus attention.

Elle n’allait pas jusqu’à dire que c’était confortable, loin de là, mais disons que la situation aurait pu être « pire », si le pire n’était pas déjà passé …

Le sang semblait s’être arrêté de couler, ce qui n’était pas pour déplaire à Eden, qui trouvait qu’il y en avait bien assez comme ça autour de son corps en piteux état.

S’apprêtant à fermer les yeux, un bruit tenait ses paupières éveillées.

Des bruits de pas, plus exactement. Discrets et feutrés, certes, mais qu’Eden arrivait à ouïr grâce au silence qui prédominait en ce lieu. Silence lourd et pesant, d’ailleurs.

Le silence peut avoir des vertus apaisantes, paraît-il, mais dans la situation actuelle, c’était tout simplement l’inverse.
Le manque de bruit angoissait encore plus la jeune blonde qu’elle ne l’était déjà …

Se concentrant avec le peu de force qu’il lui restait, Eden écoutait cet individu pénétrer dans la maudite bibliothèque, non sans une boule au ventre.

Et si c’était à nouveau l’homme de tout à l’heure, venu pour les achever ? Ou bien un autre partisan, venu continuer le travail ?
Ou pire. Un démon. Remarque, au point où elle en est …

Eden pensa aussi un court instant qu’il pourrait s’agir d’un humain, comme elle …

Mais ce serait « trop beau », avait-elle pensé.

Soudain, elle distingua de plus en plus les pas de l’inconnu qui venait certainement vers elle.

Le temps de penser à ce qu’il pourrait lui faire, Eden s’entendit murmurer à l’oreille un
"Je vais m'occuper de la dague dans ton dos, serre les dents pendant que je l'enlève. Ensuite je te banderai la blessure"

*Un miracle …*

La jeune fille aux cheveux blonds voulu le remercier , mais n’avait plus de force, et se contentait juste d’écouter la voix apaisante du jeune homme lui disant ces instructions.

Et en effet, Eden serra les dents. Et heureusement pour elle, d’ailleurs, car le retrait de la dague lui infligea de nouveau une forte douleur, qui lui fit rayer le sol avec ses ongles.

Supportant à peine la douleur, le jeune homme fit de nouveau entendre sa voix au niveau de l’oreille de la borgne.

"Désolé, je suis obligé de le faire, pour ton bien. Mais je respecterai ton intimité et ne regarderai pas par dessous" avait-il dit tout en glissant ses mains sur son haut pour lui bander le corps là où logeait la dague auparavant.

A vrai dire, en ce moment, Eden s’en fichait un peu de montrer une partie de son corps à un inconnu, tout ce qui lui importait, c’était d’aller mieux, mais elle avait néanmoins apprécié le « tact » de l’individu masculin.

Une fois le bandage terminé, Eden sentit une nette amélioration de son état. Ce n’était pas le nirvana, certes, mais elle avait connue une situation des plus exécrables avant l'arrivée du jeune homme ...

Elle chuchota un vague « merci » à son « sauveur », puis regarda en direction de son amie, en espérant que son état s’améliore également …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 7 Déc 2008 - 0:46

C'etait comme une gigantesque masse de brouillard. La meme sorte de brouillard que celui de l'hiver. Mais si, vous savez, celui qui donne l'impression de s'accrocher aux arbres, aux haies, aux maisons... memes au nuages ! Sauf que cette fois-ci, c'etait a sa conscience que ce brouillard s'accrochait. Comme si elle se retrouvait seule au monde dans un univers gris clair, comme si plus rien n'existait autour d'elle. Le silence regnait. Elle se trouvait face a elle-meme. Face a sa conscience. Face a ses souvenirs. Face a ses cauchemards... C'etait etrange. Elle etait la, et en meme temps elle n'etait pas la. Elle se voyait, et en meme temps c'etait l'obscurite qui dominait. Curieuses sensations...

Sarah aurait voulu pour toujours rester dans cet etat comateux. Ne plus se soucier de la Terre et de sa mort lente, humiliante, degradante et abominable. Ne plus se soucier de rester en vie chaque jour, avec comme seul et unique objectif des idees de vengeance inassouvies. Ne plus se soucier de sauver les dernieres valeurs de l'humanite. Une simple envie d'abandonner... mais pourquoi ? Les blessures de la chair sont aussi les blessures de l'ame... Peut-etre n'etait-elle pas assez forte... Si quelques blessures lui suffisaient pour se decourager, a quoi bon continuer ? Ce n'etait qu'un cercle vicieux mental qui ne finirait jamais.


* A quoi bon... ? *

Ainsi, la douleur se faisait oublier, renforcant cette envie de ne jamais se reveiller. Car la peur de la mort n'est-elle pas produite par la peur de la douleur ? Allons, ne me dites pas que cette idee ne vous est jamais venue a l'esprit, non ?
Mais vous savez egalement que chaque moment de felicite a une fin... une fin bien souvent desagreable, en totale contradiction avec ce bien-etre que vous aviez apprecie pleinement juste avant. C'est ce qui arriva a la jeune femme.

La douleur revint, fulgurante. Chaque parcelle de son corps la faisait souffrir. Alors meme que ses yeux etaient toujours fermes, des spasmes la secouerent, et des larmes, porteuses d'une souffrance muette, se mirent a couleur lentement. Tout cela se faisait dans un parfait silence. Puis tout s'accelera brutalement : la douleur se transforma en une multitude de couteaux qui la tailladaient de partout, la faisant s'agiter et pleurer davantage. Au fur et a mesure qu'elle reprenait pied dans la realite, une voix masculine atteignait son esprit. Mais la voix de qui ? Son tortionnaire etait-il finalement revenu l'achever ?
Malgre sa terreur, il fallait qu'elle sache. Ses paupieres desiraient tellement rester closes... tellement... mais sa volonte de combattante repris peu a peu le dessus. Si elle allait mourir, il fallait regarder la mort en face. Qu'importaient les paroles non comprises entendues precedemment.

Ses iris apparurent alors au grand jour. Un homme se tenait penche au-dessus d'elle. Et ce n'etait pas son agresseur. C'en etait un autre. Immediatement, Sarah detourna son visage, cherchant Eden du regard. Leurs yeux se croiserent. Apparemment, son amie paraissait sereine ( ou du moins autant qu'on peut l'etre compte tenu de ses blessures respectives ). Cet inconnu avait-il donc des intentions pacifiques a leur egard ?


* Oh, pitie faites que oui... *

Faisant revenir ses pupilles vers ce visiteur incongru mais tombant tout de meme a pic, elle resta immobile quelques instants avant de voir sa vision se troubler. Un moment, elle crut qu'elle allait devenir aveugle... mais c'etait seulement l'afflux de larmes trop nombreuses. Avec rage, elle se passa une main sur le visage et s'essuya, avant de se soulever trop brutalement. Sa souffrance lui fit pousser un cri, avant qu'elle ne retombe a terre.

Inspirant ensuite profondement, elle tenta une nouvelle fois de se relever avec succes cette fois-ci, mais sans pouvoir occulter ses gemissements, dents serres. Une fois debout, ses mains crispes sur son torse entier, elle s'adossa au mur le plus proche, ne sachant plus que dire. Ou plutot si...


" Vous etes qui... ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Stoneheart

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 26
Localisation : C'est con, j'ai laissé mon GPS chez moi
Statut : Humain, mécanicien
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 7 Déc 2008 - 14:07

Pendant que Mike s'occupait de son amie, il entendit la blonde lui dire faiblement merci.

"Y'a pas de quoi, si il faut tu me rendra trois fois ce petit service médical un jour, vaut mieux s'entraider."


Puis la rousse essaya de se lever. Mike se releva aussi et quand la femme fut levée, elle dit

"Vous etes qui...?

"Le type qui s'est occupé de ton amie, répondit Mike en pointant la blonde qui avait l'air d'aller un peu mieux. Vu comment tu t'es levé, tu ferais mieux de te recoucher. Je vais m'occuper de toi."


Il aida la rousse à se coucher, et sentit que son poignet était cassé. Il regarda alors dehors et vit un immeuble en ruine.

*Y'a surement du métal à plier là dedans.*

"C'est pas bon signe ce poignet. Je reviens."


Il sortit alors de la bibliothèque, en passant par la porte d'entrée, se dirigeant vers l'immeuble en ruines d'en face. Il trouva des morceaux de métal comme il voulait, et même un tube pour les plier. Il passa alors une dizaine de minutes à voir comment il faudrait plier le métal et le plier selon ce qu'il veut, en employant toute sa force vu qu'il ne peut pas chauffer le métal pour le travailler plus facilement. Pendant qu'il travaillait, il jetait souvent des coups d'oeil à sa moto et à la bibliothèque, en espérant que personne ne viendrait et que le cas des femmes ne s'empire pas. A la fin de son travail, il revint dans la bibliothèque, se dirigea vers la rousse et lui prit le bras bléssé un peu trop brusquement.

"Ah, désolé."


Il banda d'abord le poignet avant d'essayer les morceaux de métal, en faisant bien attention cette fois. Il les essaya sur la jeune femme ensuite.

"Et merde, ça ne va pas bien ! "


Il retourna dans la rue pour adapter les morceaux de métal. Ayant la certitude ou presque qu'il a bien fait son boulot cette fois-ci, il retourna à l'intérieur après cinq minutes, et remit les morceaux de métal sur le poignet de la jeune femme.

"Enfin, ça m'apprendra à ne pas prendre de mesures tiens."


Il banda par dessus les morceaux de métal le poignet cassé assez fort pour qu'il soit bien maintenu. Il regarda ensuite si le maintien est bon.

"Parfait ! voila ton atelle. Désolé pour les douleur causées. Ne déssère pas les bandages et garde la pendant un petit moment. J'espère que ca ira mieux avec ça."


Il regarda ensuite le corps de la jeune femme et pensa qu'un massage ne lui ferait pas de mal, en même temps il ne pouvait pas faire grand chose d'autre.

"Est ce que ça te dirait un massage ? Ma copine adorait comment je le faisais, je pense que dans ton cas tu saurais apprécier. Je ne peux surement rien faire d'autre, à part si tu as une requête. Moi je propose d'abord de quitter ce trou, on n'est pas en sécurité ici, en plus des livres..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Zenyan

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 26
Statut : Statut : Humaine, Maitre d'armes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Ven 12 Déc 2008 - 14:32

"Le type qui s'est occupé de ton amie. "

Entendant cela, le visage de Sarah se tourna automatiquement vers celle qu'il qualifiait d'amie. Apparemment, elle allait mieux... et pouvait parler, même si elle était toujours allongée. La jeune femme espérait amérement qu'elle n'avait rien de grave et que ses membres inférieurs n'étaient pas touchés. Car si oui, ce serait la fin pour Eden. Mais seule la blessure présente dans son dos semblait être la cause de sa douleur.

" Vu comment tu t'es levé, tu ferais mieux de te recoucher. Je vais m'occuper de toi."

Ses iris se reposérent sur l'inconnu un bref instant. D'un côté, elle n'avait pas le moins du monde envie de se coucher à terre, même si ses forces diminuaient de secondes en secondes. La vue des os non loin d'eux la fit détourner les yeux un moment. Mais elle faillit chanceler, et ce fut finalement de bon gré qu'elle se recoucha docilement, aidé de l'homme, non sans avoir poussé un soupir contenant à la fois son exaspération et sa lassitude.
S'apercevant du mauvais état de son poignet, elle poussa un soupir de plus, agrémenté d'un gémissement. Malgré tout, elle pouvait s'estimer heureuse que ce soit le poignet gauche et non le droit. Sans quoi... mais cela n'empêcherait pas une rééducation seule, longue et difficile, qui compliquerait singuliérement son existence.


* Il fallait que ça m'arrive maintenant... *

Il partit, les laissant seules toutes les deux. Curieuse de savoir où est-ce qu'il s'en allait aussi, elle ferma les yeux, trop épuisée pour avoir envie de réfléchir cependant. Et trop épuisée également pour entretenir une conversation soutenue avec Eden. Sarah se laissa emporter dans les méandres de la fatigue, pendant un temps qu'elle fut bien en peine de déterminer. Jusqu'à ce que des pas se firent entendre vers elle de nouveau. La maître d'armes s'apprêtait à rouvrir ses paupiéres, lorsqu'une douleur fusa dans son bras, provoquée par l'homme qui lui avait attrapé son membre blessé un peu trop brutalement, ce qui lui fit pousser un cri, la ramenant violemment dans la réalité.

"Ah, désolé."


" Hmm... "

Rien d'autre ne pouvait sortir de sa bouche, ses dents étant trop serrées pour laisser passer un quelconque mot. Au bout d'un certain temps, Sarah finit par comprendre que ce n'était autre qu'une atelle que le jeune homme lui fabriquait avec les moyens de bord.

"Enfin, ça m'apprendra à ne pas prendre de mesures tiens."

Sortir une nouvelle fois du brouillard de la souffrance... C'est ce qui arriva à la blessée, dont un mal de tête empirait rapidement dans sa tête, son poignet la lançant, mais désormais immobilisé dans une atelle solide. Elle le regarda avec gratitude et murmura un :


" Merci... "

"Est ce que ça te dirait un massage ? Ma copine adorait comment je le faisais, je pense que dans ton cas tu saurais apprécier. Je ne peux surement rien faire d'autre, à part si tu as une requête. Moi je propose d'abord de quitter ce trou, on n'est pas en sécurité ici, en plus des livres..."

La résistante fronça soudainement ses sourcils, la voix quelque peu plus séche.


" Je pense que le massage ne sera pas nécessaire, merci. Je n'ai aucune requête en dehors de sortir d'ici. "

Avec maladresse, elle se releva une fois de plus, tremblant toujours un peu, mais au moins n'ayant plus à soutenir son poignet et pouvant s'appuyer au mur grâce à sa main valide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Lown

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 25
Statut : Résistante / Chanteuse dans un groupe de rock
Date d'inscription : 31/10/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Ven 19 Déc 2008 - 14:43

Les maux physiques dont souffrait Eden avaient fini par s'estomper grâce à l'aide inespérée de l'illustre inconnu qui l'avait guérit.
Enfin une présence rassurante ...
Se sentant mieux, Eden pouvait à présent garder les yeux ouverts à une fréquence normale, et elle projeta son regard dans la pièce.
Elle était dans un sale état, comme les deux amies avant l'arrivée de leur " sauveur ".
Cet endroit qui était auparavant réputé pour être l'un des lieux les plus "épargné" de ce semblant de Monde, ne l'était plus vraiment.
Des étagères renversées, des montagnes de livres jonchant le sol ... Un désastre.

Eden avait encore du mal à réaliser qu'elle était sauvée, et ne pensait qu'à une seule chose.
* Vivement que je quitte cet endroit, que je m'en aille, loin ...* avait-elle pensé en voyant ce paysage sinistré avec tant de violence et de haine.

Soudain, repensant à Sarah et au jeune homme, la jeune blonde, maintenant assise contre une des seules étagères à être intacte, les chercha du regard.
Elle vit qu'ils se parlaient, mais elle était trop loin pour entendre leurs dires.

Se mettant à penser, elle se dit que si elle avait su qu'en rentrant dans cette bibliothèque avec sa guitare, elle vivrait cela, elle…

" Merde, ma guitare ... " s'était-elle exclamée en se levant brutalement et en réveillant une douleur dans son dos.

Son instrument était tout ce qu'il lui restait de sa vie d'avant, ce qui l'aidait à tenir ...
Elle espérait, avec le peu d'espoir qui lui restait, que celui-ci était encore en bon état.
Essayant de se rappeler où elle l’avait abandonnée, elle se mit à tourner comme un lion en cage, jusqu’à ce que, sous une immense pile de bouquins en tout genre, elle vit le manche de ce qui semblait être sa guitare.

Sans reflechir au prealable, elle se dirigea vers celle-ci et la tira brusquement de la pile d’ouvrages, ce qui la déstabilisa legerment.

L’objet était relativement en bon état étant donné ce qu’il venait « d’endurer », et Eden en soupira de soulagement, malgré les quelques « égratignures » que son instrument avait.

La laniere etant intacte, Eden avait remise sa guitare sur son dos.

Et bien qu’elle se sentait mieux, la jeune fille ne pouvait pas rester dans cette bibliotheque.
Elle se sentait etouffer, dans ce lieu à present bourré de « mauvais souvenirs ».

Se tournant vers sa « compagne de mésaventures » et leur « sauveur », Eden déclara :
« Je suis désolée, mais je ne peut pas rester ici plus longtemps … Sarah, contente de t’avoir connue, vraiment, j’espere que l’on restera amie. Et quant à toi, avait-elle dit à l’intention du jeune homme, merci pour tout, sans toi, je ne sais pas ce que nous serions devenus …Et j’espere pouvoir te rendre un tel service un jour. »
En disant cette dernière phrase, son œil visible était embrumé par les larmes.
Se dirigeant un peu plus vers la sortie, elle se retourna soudainement, et dit d’une petite voix « [b]Merci pour l’arme, Sarah, ça m’a bien aidé, même si elle s’est retournée contre moi[, et ... a bientôt/b], avait-elle dit avec un sourire. »
Apres ces paroles, Eden observa ses deux interlocuteurs, puis se retourna, et marcha droit vers la sortie, et vers son avenir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Stoneheart

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 26
Localisation : C'est con, j'ai laissé mon GPS chez moi
Statut : Humain, mécanicien
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   Dim 21 Déc 2008 - 19:17

Mike regarda en silence la jeune blonde, qui après un petit discours, s'en alla. Il voulait bien l'aider encore, mais si elle voulait partir, c'est son choix. Après son départ, Il se retourna vers la seule femme qu'il restait, étonné :

"Je croyais que vous étiez venues ensemble ici, ce sont des des circonstances bizarres pour se rencontrer. Bon, même si tu es seule avec moi tu n'as pas à t'inquiéter, aucun mal ne viendra de ma part, et si une bestiole bizarre arrive, je ferai tout pour te protéger, car même dans l'état dans lequel tu es, tu restes un espoir pour moi, pour vivre et satisfaire mon envie de vengeance."

Même si il ne lui était rien arrivé de surnaturel, Mike était inquiet, peut être était-ce à cause de cette bibliothèque dans laquelle cette jeune femme a eu un combat, ou alors peut être l'état de cette jeune femme, qui laisse envisager des monstres très puissants. Il n'avait qu'une envie, partir d'ici avant que ces monstres ne reviennent avec des renforts. Il se retourna alors dos à la jeune femme, baissa la tête, enleva sa capuche, mit son casque, remit sa capuche et se remit face à la rousse.

"Je suis bête..."

Il se retourna encore et enleva son casque de la même façon qu'il l'avait mis. Puis il s'approcha de la jeune femme et lui mit le casque.

"Plus que la mienne, c'est ta sécurité qui compte. Enfin de toute facon il n'y a pas de risque d'accident normalement. Et oui, t'as pas droit à une ballade à pied, mais en moto ! "

Se doutant que la jeune femme aurait du mal à marcher, il la souleva en lui laissant le temps de comprendre ses intentions, et, le corps de la jeune rousse dans ses bras, sortit de la bibliothèque avec un pas lent, en faisant attention de ne pas lui faire mal. Il la cala ensuite sur la moto, derrière la selle du conducteur. Il s'assit ensuite sur sa moto.

"Tu vas surement avoir trop de mal à te tenir à moi, je vais nous ligoter ensemble pour être sur que tu ne tombera pas."

Après ces mots, il s'exécuta, sortant de son sac une corde de deux ou trois mètres, et passa la corde autour de lui et de la jeune femme. Quand il la serra, il sentit la poitrine de la jeune femme s'appuyer très légèrement sur son dos, ainsi que ses deux mains, ce qui eut pour effet de détendre visiblement Mike, appréciant ce genre de douceurs. Quand il fut prêt à partir, il lui dit :

"Attention à tes oreilles, elle a un échappement libéré, alors après quelques jours passés en silence, le bruit peut surprendre."

Il démarra alors la moto dans un bruit puissant, et commença à rouler lentement, moteur à froid, avant de lacher un peu plus la cavalerie de la grosse cylindrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiere rencontre ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiere rencontre ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PREMIERE ALARME
» Premiere transaction a 3 ( CAR // COL // EDM)
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» PREMIERE HEURE FLASH !UNE INFORMATION VANT KOK !
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cthulhu Dawn :: Metropole Abandonnée :: Artère Des Âmes Envolées :: Librairie "Le dessous des Livres".-
Sauter vers: