Cthulhu Dawn

« N'est pas mort ce qui à jamais dort et, en d'étranges éternités, la Mort même peut mourir... »
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'en penserait un corps mort?

Aller en bas 
AuteurMessage
Myrrha Seel

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 30
Statut : Partisane, chanteuse de cabaret à la retraite.
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Qu'en penserait un corps mort?   Lun 10 Nov 2008 - 0:11

Myrrha marchait le long des étales.

Le vent léger lui amenait des effluves fétides, mais pas uniquement. Elle avait l'impression de percevoir une odeur marine, iodée, noyée dans les lourdes flagrances organiques.
Les viscères exposées à vent ouvert autour d'elle ne prenaient pas vraiment forme en tant que telles dans ses yeux: elle avait l'impression de marcher au beau milieux d'un tableau de Jerome Bosch, d'être entourée de taches de couleurs symboles d'hommes, et non de réelles parties de corps. Des bouts pourrissant devenaient bleus, d'autres verts, sur la plupart des organes le sang séchant tachetait la chaire de flaques noires... Rien de vraiment réel.

Pourtant, au dessus d'elle, une tête attira son attention.

Pendant à une corde, au dessus de l'étale réservée au charcutier, un visage robuste, aryen.
pommettes saillantes, arcades robustes, cheveux clairs. Malgré les abcès nés sur son visage du travail grossier de quelque mouche ou ver, le visage laissait encore transparaitre une sorte de force, de détermination. Cet homme avait du se battre jusqu'au bout. Pas le genre à abandonner. Un démon insolant avait sans nul doute tenté de ridiculiser la carcasse en une dernière boutade, sinon, pourquoi le pendre ainsi, langue sortie, accroché par l'oreille à une cordelette rose?
Mais malgré l'humour tout particulier de la créature, ce visage ne perdait en rien sa dignité. Et ses yeux, intacts par quelque miracle, incroyablement épargnés par les oiseaux voraces qui rodaient alentour, étaient un dernier affront à la mort: Exorbités, le blanc de l'oeil rougit, l'iris d'un bleu glacial fixait droit devant, sans flancher.

*Lui, c'était un homme. Pas une tache de couleur ballotée par le temps*

Myrrha ne pouvait pas détacher ses yeux des deux pupilles mortes et inflexibles au dessus d'elle. Cette volonté inébranlable, persistant même après la mort, la fascinait.

Que pouvait bien vouloir cet homme?

Pas vivre, sinon il n'aurait pas regardé son assassin, tellement plus fort que lui, de ce visage insolent. Il eut fuit, son visage aurait été déformé par l'effort d'une course éperdue, sa bouche aurait prit une forme baroque...
Mais non, ce visage restait fière, digne, statique, comme si le fait qu'on lui ôte la vie l'indifférait.
Alors quoi? que le voulait il? la dignité? trouver un sens?

Myrrha ne réussissait pas à déterminer ce qui avait put mouvoir cet homme, une vie durant, quel désir était suffisamment fort pour s'inscrire éternellement sur sa carcasse, et perdurer alors même que le reste de son corps avait dut être emporté par des chiens errants.

*Et lui, son corps rongé et faible, à quoi pensait il au moment de sa mort? Qu'y avait il au fond de ses prunelles? *


"when i am laid, am laid in earth, may my wrongs create
no trouble, no trouble in, in thy breast
when i am laid, am laid in earth, may my wrongs create
no trouble, no trouble in in thy breast
remember me, remember me, but ah
forget my fate
remember me, but ah
forget my fate"


Chanter ainsi au beau milieu de cette place, ce n'était pas raisonnable. Mais myrrha n'avait pas envie d'être raisonnable. Elle avait envie de sang. De chaire. De blesser. De voir la douleur s'inscrire dans des yeux vitreux, de ceux qui ne prennent pas une telle expression au moment de la fin, de ceux qui s'accrochent à tout, cherchent secoure, appellent leur mère, deviennent minable, à peine humain, de ceux qui ne seront à jamais que des tâches de couleurs dans un tableau de Jerome Boch.

Myrrha réajusta une mèche rousse qui s'était échappée de son chignon à cause de la brise et qui lui barrait le visage. Est ce que le mort l'aurait trouvé belle? Aurait il eu envie de s'approcher de ses lèvres? Ou aurait il regardé à travers elle sans la voir, avec le mépris de ceux qui ont un but qui les transcendent? Aurait elle réussis à l'attirer à elle, comme elle le faisait si aisément avec ces corps vulgaires qui tournaient autour d'elles comme les mouches autour des tripes noircies qui trainaient là?

Toute ces questions tournoyaient dans sa tête et se mêlaient à son envie de détruire... De ses belles mèches rousses et lisses, quand penserait ce corps mort?

Absorbée par ce visage inerte, myrrha ne remarquait même pas que l'odeur que portait le vent avait changé, s'était enrichie de la senteur fraiche d'un corps vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morana
Admin
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 27
Localisation : Isle Sur Sorgue
Statut : Démone Hybride Anthropophage
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 11 Nov 2008 - 15:44

En lieu d'odeur d'un vivant, Morana sentait plutôt l'odeur de la mort.
Elle ne savait pas qui avait pendu cet homme. Elle croyait être le seul démon patrouillant dans ce secteur, celui de la ville morte. Peu importe...
Elle observait la femme scrutant dans ses moindres details le visage de l'homme mort, pendu d'une façon burlesque. Elle avait l'air fascinée. Qu'avait cet homme de si incroyable pour captiver de telle façon une partisane ? Son visage ? Oui, sans doute...Un démon n'aurait pas pu le pendre de telle façon si cet homme avait fui. Et s'il etais mort de peur, ça se serait vu...
Il se serait donc laissé faire, sachant qu'il allait mourir ?
Morana ne chercha pas plus a comprendre le pourquoi du comment, et fit un rapide mouvement de main sur la corde de sorte de la couper. Elle rattrapa le corps avant qu'il tombe a l'aide de tentacules noires sortant du sol, puis s'en servant comme fil d'une marionette pour le remettre debout. Elle se placa rapidement devant la femme, exibant l'homme comme une poupée desarticulée.


"Ainsi, tu pourras l'observer a ta convenance. Ne me...Remercie pas"
Dit-elle d'un ton mi sérieux, mi ironique, un leger sourire deformant sa bouche. Elle presentait l'homme les deux bras vers la droite, celui ci etant placé exactement a côté, comme l'on l'aurait fait d'une créature hideuse lors d'une foire aux monstres grotesque .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhu-dawn.forumactif.org
Myrrha Seel

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 30
Statut : Partisane, chanteuse de cabaret à la retraite.
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 11 Nov 2008 - 16:12

myrrha retint un sursaut. Il y'a des manières plus douces de se faire sortir de ses rêveries. Elle n'avait aucune envie de remercier l'être tentaculaire.

Encore l'insolence de ces immondices...

La carcasse animée par les tentacules noires ressemblait maintenant à un pantin. Transformer en marionnette tout ce qui restait de dignité et de force dans une humanité rampante, c'était abject.

Mais myrrha, quoique ne pourrait le laisser penser son corps frais, sa peau lisse et ses grand yeux enfantin, avait depuis bien longtemps passé l'âge de se laisser emporter par ses révoltes.
En prendre son partie, se fier à sa raison et non à son dégout.

La bestiole tentait de la provoquer.

Observer et analyser:

*comment analyser un truc dont on ne perçoit que des tentacules et deux points rouges luisant en guise d'yeux?*

myrrha devait s'y résoudre: pas moyen de connaitre de visu la puissance de la chose.

cependant, elle savait qu'elle devait apprendre si le truc allait chercher ou non la bagarre...

- " Qu'est ce qui te fait penser que j'attendais de toi ce geste?" prononça myrrha, sans montrer la moindre trace de peur ou de surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morana
Admin
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 27
Localisation : Isle Sur Sorgue
Statut : Démone Hybride Anthropophage
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Lun 24 Nov 2008 - 23:12

"Qu'est ce qui te fait penser que je fesais ce geste...Pour toi ?" Déclara Morana sans réfléchir une seule seconde.

"Pourquoi admire tu cet homme ? Il est mort...Peu importe la façon dont il est mort, ce qu'il a fait avant, il est mort...Il n'a pas pu proteger sa propre vie. Et je dirais même plus, il ne s'est même pas défendu. Il a tenu tête au démon, il lui a sûrement fait des yeux determinés, plein de haine, mais après ? "

Elle attrapa le corps de l'homme avec plus de poigne, et le présenta comme un tableau explicatif.

"Regarde, Il n'a aucune trace de blessure, du moins aucune past-mortem...Il n'a pas été entaillé avant de mourir. Il s'est donc, selon ma brève autopsie, laissé faire. Crois tu qu'un homme, soucieux de sauver sa vie, se serait laissé faire ? Moi, je ne pense pas. Il ne s'est même pas défendu, c'est dire a quel point il s'en foutais...Il ne mérite pas une quelquonque admiration. Ceci dit, donne lui en si cela peut te faire plaisir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhu-dawn.forumactif.org
Tezzeret

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Où mes pieds me mènneront
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 25 Aoû 2009 - 16:55

Un air de chanson se fit entendre au loin, puis de plus en plus près. C'était une chanson peu commune ces derniers temps. Elle était chantée par une voix déterminée, qui n'avait pas peur qu'on l'entende. Une belle voix.

You belong to me
My Snow White Queen
There's nowhere to run
So let's just get it over

Soon I know you'll see
You're just like me
Don't scream anymore my love
'Cuz all I want is you


Si le nouvel arrivant était surpris par le tableau, il ne le laissa pas praitre. Habillé en complet noir, épée à la ceinture, le visage froid et noble.
Quel est cet homme? Pourquoi tiens le tu, Dieu Corbeau?
Il l'examina de la tête au pieds, puis rajouta.
Belle couleur de yeux, mais trop fade.
En effet, les yeux de l'escrimeur étaiet des saphires pures, froid.


Dernière édition par Tezzeret le Mar 25 Aoû 2009 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morana
Admin
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 27
Localisation : Isle Sur Sorgue
Statut : Démone Hybride Anthropophage
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 25 Aoû 2009 - 17:05

Morana entendit l'homme arriver, et se tourna vers lui lorsqu'il déclama le mot "fade". Elle aurait voulu l'ignorer mais la femme en face d'elle ne répondait plus et semblait vouloir partir. Elle la laisserait donc faire, elle n'avait aucune raison de l'en empêcher.

"Je le tiens parce qu'il n'est qu'une poupée de chiffon, un tas de viande ayant autrefois abrité une âme. Je voulais expliquer a notre amie ici présente qu'il est inutile de s'habitoyer sur le passé d'un homme, car seul le présent et l'avenir sont important."

Morana entendis de legers bruits de pas au loin, trop discrets pour qu'elle ait pu les entendre lorsqu'elle parlais.

"Et bien, j'ai l'impression qu'elle s'en est allée... J'ai dû la degouter, que ce soit car j'avais raison ou car elle pense que j'ai tort. Tant pis. Et toi, que fait-tu ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhu-dawn.forumactif.org
Tezzeret

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Où mes pieds me mènneront
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 25 Aoû 2009 - 17:18

J'ai l'intention de reouvrir la librairie "Le Fond des Livres" et je me ballade dans la cité pour voir si il n'y a pas des choses utiles qui trainent.
Eret avait prit une posture plus officielle, voir chevalresque. Il n'en demeura pas moins froid et distant.
J'ouvre dans une semaine, si voulez venir voir, vous êtes le bienvenue. Et si jamais vous voulez faire un don de livre, n'hésitez pas. Vous ne savez pas où je peux trouver de nouvelles étagères par hazard? Les anciennes sont ...euh, hors d'usage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morana
Admin
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 27
Localisation : Isle Sur Sorgue
Statut : Démone Hybride Anthropophage
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 25 Aoû 2009 - 17:27

"Je n'ai aucun livre, car je n'ai pas vraiment d'endroit ou les stocker. Mais si tu veux, tu peux piller toutes les maisons et les magasins encore debouts. Je ne crois pas que les démons se soient amusés a voler ce genre de choses. Tu peux te servir. Et si jamais tu aurais eu besoin d'une autorisation, disont que tu as la mienne."

Morana fit un rapide coup d'oeil autour d'elle, et vit tout les étalages sales du marché encore présents.

"Si tu as le coeur pour nettoyer, commence a te servir par ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhu-dawn.forumactif.org
Tezzeret

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Où mes pieds me mènneront
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 25 Aoû 2009 - 17:40

Merci bien. N'oublier pas hien, dans une semaine.
Eret ota sa jackette, roula ses manches, déposa son épée et commençaa nettoyer. Il alla dans le magasin le plus proche, ouvrit le robit géla l'eau et l'ammena au stand pour le nettoyer. Le sang coagulé se montra tenace et il dut aller chercher de l'eau de javel pour le fair partir. Durant la totalité de sa tache pourtant, il garda une partie de son attention sur la figure encapuchonnée, question de surveiller ses arrières. une fois sa tâche terminer, Eret se lava les mains dans les restants d'eau, se rhabilla et s'adressa au démon.
Pouvez m'aider à porter l'étagère? Je vous montrerai en même temps l'emplacement de mon magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morana
Admin
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 27
Localisation : Isle Sur Sorgue
Statut : Démone Hybride Anthropophage
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 25 Aoû 2009 - 17:48

"Ton magasin ? D'accord. C'est bien parce que je n'ai vraiment que ça a faire."

Morana attrapa l'étagère et la souleva tout d'un coup, en ne forçant guère. Il faut dire qu'elle utilisais ses tentacules au lieu de ses bras.

"Allons y."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cthulhu-dawn.forumactif.org
Tezzeret

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Où mes pieds me mènneront
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   Mar 25 Aoû 2009 - 18:03

(HJ: Va au magasin "le Fond des Livres")
Eret partit devant, suivit par son amie encapuchonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'en penserait un corps mort?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'en penserait un corps mort?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Magie] Recueil Magique d'Eclipse.
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cthulhu Dawn :: Metropole Abandonnée :: Artère Des Âmes Envolées :: Agora Misanthropique.-
Sauter vers: