Cthulhu Dawn

« N'est pas mort ce qui à jamais dort et, en d'étranges éternités, la Mort même peut mourir... »
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes

Aller en bas 
AuteurMessage
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Sam 3 Jan 2009 - 21:25

Après ses récents déboires dans le camp humains, Itsuki ne rêvait que d'une chose: un endroit tranquille sans bruit où il pourrait se reposer un peu.

Il décida donc de retourner dans la métropole et d'aviser par la suite.
Il marchait lentement en direction de sa librairie adoré lorsqu'une realité le percuta de plein fouet.

*Merde... J'ai oublié que j'avais foutu le bordel là-bas a cause des deux humaines... Si sa se trouve elle y sont encore....
Et j'ai pas la motivation de ranger la baraque...*


Il tourna les talons observa les lieux en quête de quelque chose de potable et arrêta son regard sur un magasin d'instruments de musique. Il s'avançât lentement et d'un coup de pied sec fit voler en morceau la vitrine fissuré. Il pénétra le magasin et s'empara d'une sublime Basse noir. Il la mise sur son dos, attrapa un médiator, un câble Jack de 20 mètres et une ampli 200W. Il brancha le tout, garda sa basse dans son dos et tenant l'ampli négligemment sur son dos, il partit au loin. Chacun de ses pas s'agrémentait d'un son rauque émis par le frottement des cordes sur son dos.

Au fil de ses tribulations banal, il tomba finalement sur un centre commercial géant et se décida à l'arpenter. Il sentit bientôt un souffle froid lui gelant l'arrière-train. Il se retourna et contempla avec un grand sourire l'entrée de la patinoire.
Un petit enfant en lui sauta de joie et commença a reprendre le contrôle de l'homme détruit par la vie.
Il rentra gaiement, arracha une pair de patins a glace taille 42, les enfila et partit sur la glace après avoir posé l'ampli dans un coin.
Pour la première fois depuis des mois, il était heureux. Sa nouvelle basse résonnait les notes de "La ballade de basse" de Louise Attaque alors qu'Itsuki tournait, fonçait et sautait en évitant le Jack qui parsemait la glace.

Il ne s'etait même pas rendu compte qu'une presence était là, amis, ennemis? Il n'en avait cure, il s'amusait et ne pensait plus à la guerre.

"Sur quel ton le dire en avoir ou pas ?
L’amour épouse comme ça la maladresse
Les faux pas
Loue des espaces ou tu ne me vois plus
Ou déjà l’autre a toujours un peu plus que moi !
Des espaces ou je m’enfuis déjà
De farandoles de plaisir je faisais mon combat
Par milliers elles nous enveloppaient

Tu n’en veux plus, j’entends déjà
« J’ai efface, oublié les caresses de tes doigts »
Je ne l’invente plus, c’est loin tout ça
J’ai délaissé, soufflé la chaleur de ta voix
Tu n’en peux plus, moi j’ai soif
Tu vois souviens toi
La douleur quand elle ne se voit pas
Par milliers elle nous enveloppait



Sur quel ton le dire en avoir ou pas ?
L’amour épouse comme ça la maladresse
Les faux pas"


Il ne souhaitait qu'une chose, que cet instant et cette chanson qu'il entonnait ne s'arrête jamais...

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa F.

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Dans un endroit ou tes yeux ne me verront pas.
Statut : Chirurgienne
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Lun 5 Jan 2009 - 5:06

Elisa se promenait un peu partout, glissant telle une ombre sur le sol, mains dans les poches de son impair foncé. Ses longs cheveux recouvraient son visage, parfois balayé par de rares souffles de vent. Elle jeta un regard autour d’elle, observant a quel point le monde avait changé en si peu de temps. Elle se rappela le jour ou elle voulut mourir tant le sifflement persistant lui rendait la vie impossible. Et pourtant, elle était toujours la. Toujours la, certes, mais seule.

Elle poussa un long soupir, pensant à un endroit ou elle pourrait se réfugier. Pas ou elle serait en sécurité, juste tranquille. Parce que, de nos jours, la sécurité n’existait plus, ou presque. Elisa se laissa diriger par ses pieds, qui semblaient s’orienter seuls. Elle aboutit devant ce qui devait autrefois être un centre commercial. Elle poussa la lourde porte d’entrée et regarda à l’intérieur. Minable, sale, à la limite presque démolit. Comme tout ce qui existait encore dans ce monde. Elle tendit l’oreille, essayant de capter le moindre son susceptible de la déranger. Rien, nada. Tranquillité totale. Elle enjamba les cochonneries et les débris qui jonchaient le sol a quelques endroits, que ce soit pierres, morceaux de verre provenant des diverses vitrines...

Après plusieurs minutes passées a arpenter la grande bâtisse, un éclat de voix lointain parvint a ses tympans. Elisa écouta encore, se forçant pour entendre un soupçon du bruit. Elle se dirigea vers l’étrange son, ne remarquant pas que l’air devenait un peu plus froid à chaque pas. Elle déboucha a l’entrée d’une grande patinoire, un peu délabrée, mais elle restait une patinoire. Elle entra, restant dans l’ombre, pour ne pas se faire remarquer.
Un jeune homme, un peu plus jeune qu’elle, chantonnait une mélodie qui lui était inconnue, tout en faisant sortir des notes de son instrument de musique. Et tout ça, en patinant. L’ombre d’un sourire passa furtivement sur les lèvres d’Elisa.

Depuis plusieurs semaines déjà, le monde n’était parsemé que de mort, de destruction. Elle voyait pour la première fois depuis la «tragédie» quelqu’un qui semblait vraiment être heureux. Elle se fichait de savoir de qui il s’agissait, s’il était normalement avec elle ou contre elle. Elisa était en partie jalouse, car elle n’avait pas souris, ou a peine, depuis bien trop longtemps déjà. Elle avança de quelques pas, ce qui lui suffit à s’emmêler les pieds dans des décombres. Elle tomba sur le derrière. Elisa était si confuse qu’elle ne s’était même pas rendu compte du remue-ménage qu’elle venait de causer.

(Not super but... xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Lun 5 Jan 2009 - 23:12

Alors qu'Itsuki entamer un tour de patinoire a l'envers, un grand fracas ce fit entendre non loin de lui. Un changement immediat s'opéra dans son esprit. Le petit garçon laissa place instantanément a l'homme torturé, égaré et méfiant qui à été créé ces dernières années.

D'un coup de patin, il traversa la glace qui le séparait de la cause du bruit, un long DO bien gras accompagné sa lancé.
Lorsqu'il arrivé devant la personne qui était a terre, il avait pris appui sur sa jambe droite afin de pouvoir donner un coup de patin en travers du visage de l'assaillant, si assaillant il y avait...

Lorsqu'il se rendit compte que c'était une humanoïde, sa vigilance retomba quelque peu.
Il sauta hors de la glace, et s'assit a coté de la jeune femme et lui adressa un grand sourire, l'enfant innocent était revenu. Il se faisait surement roulé mais, il avait envi d'être gentil avec elle.

"Et ben? Faut faire attention où vous posez les pieds mademoiselle!
Et pour que tout aille mieux, je vous conseil de prendre des patins a glace, on avance tout de suite beaucoup mieux sur ce sol plastifié."


Il se releva lentement, prenant garde a ce que sa basse n'ait pas été endommagé et, d'un geste ample, gratta une note douce en tendant la main, dans le prolongement de son geste; cette main pleine de bonne intention vers cette jeune personne afin de l'aider a se relever.
Une main tendus vers un moment de joie.

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa F.

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Dans un endroit ou tes yeux ne me verront pas.
Statut : Chirurgienne
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Ven 9 Jan 2009 - 1:57

Elisa se frotta le crâne a l’aide sa main, et leva lentement les yeux. Devant elle était posté une paire de patins effilés, surmontés de deux jambes. Elle n’eut même pas à se poser la question, car elle savait déjà de qui il s’agissait. Elle remarqua pendant à peine quelques secondes un regard méfiant, et vit la jambe tendue. Mais elle ne fit rien. Elle sentait un regard détailler sa personne, et elle se renfrogna. Aussi soudainement que lorsqu’elle était tombée, le jeune homme se retrouva assis sur le sol a ses coter. Et avec un sourire ? C’est qu’un gamin, après tout, se dit Elisa.

-Mouais je sais, depuis quelques temps c’est primordial de regarder ou on met les pieds... Le monde est tellement sécuritaire ! répondit-elle sur un ton qui se voulait sarcastique.

Il se leva et lui tendit la main, ajoutant à cela une note qu’elle avait oubliée depuis longtemps. Elisa hésita un petit moment, puis saisit la main qui se voulait aidante. Elle épousseta son impair du mieux qu’elle put, sachant pourtant qu’il était maintenant trop endommagé. Bah, se dit-elle, ce n’est pas bien grave, on a presque plus besoin d’argent de nos jours... Elle se tourna ensuite vers la personne qui lui avait si gentiment tendu la main.

-Non merci, je ne patine pas depuis plusieurs années, j’ai oublié comment. Il faut dire qu’avec le métier que je pratique, ou que je pratiquais, je n’avais guère le temps de m’amuser. Ah et... merci de m’avoir aidé. Qu’est-ce que tu fais dans un endroit pareil ? Lui demanda-t-elle, se disant qu’elle avait parfaitement le droit de le tutoyer. Elle était plus vieille, après tout. Du moins, d’après elle. Tu cherches la tranquillité ?

Elle enleva son long manteau, puisqu’il était percé au niveau du derrière. A quoi servirait-il si elle l’utilisait justement pour ne pas avoir froid ? Elle le jeta un peu plus loin et reporta son regard sur l’inconnu.

<<Désolé pour l'attente! J'suis en période d'examens, donc je passe plus mes soirées a étudier...=='''>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Ven 9 Jan 2009 - 23:46

[HRP]T'inquiete, je suis dans le même cas ^^[/HRP]

Lorsque la jeune inconnue attrapa sa main, Itsuki eu un léger sursaut involontaire. La chaleur humaine lui était-elle a ce point inconnue?

*Non, je n'ai pas a m'en faire, j'ai déjà été au contact d'une femme. Je ne devrais pas stresser pour si peu...*

Il lui sourit encore et tira pour la relever. Puis, il la detailla lentement pendant qu'elle époussetait. C'était une jolie femme qui semblait avoir son age, du moins, elle ne faisait pas plus de 22 ans. Vêtements déchiré, poussiéreux, elle n'avait pas l'air d'avoir d'arme ou tout autres objet sur elle.

*Elle semble innocente... perdu... naïve... à bien y réfléchir, c'est totalement utopique de se ballader dans cette ville sans arme... elle ne serait pas "déranger" quand même?!*

Puis, il fut sortit de ses rêveries pas ses paroles et lui répondit tranquillement:

"Pour être honnête, je cherchais un endroit tranquille effectivement, pour me reposer. La journée a été rude et ma librairie a été dévasté par des inconscientes.
Mais quand je suis arriver par là; j'ai senti le froid et le bonheur intense que me rappelait cette glace. Je n'ai pus résister a patiner un peu.
Tu es sur que tu ne sais pas patiner? Tu n voudrais pas que je t'apprenne, tu verra c'est facile.. il suffit de se laisser emporter par le vent de la joie"


Son visage était illuminé, radieux d'honnêteté, il ne désirais que le bonheur.
pourtant en lui subsistait un léger doute.

*Et si elle était démone? et si elle apprenait que je suis un partisan?
Ça ce serait dommage que je doive la tuer... elle semble pourtant sympathique...
Mais bon, au pire... un accident est si vite arriver...*


Sortant de ses pensé, un élément lui revint en tête:

"attend... comment ça "pratiquais"? Tu faisais quoi?"

Il terimina ça phrase alors qu'elle jetait son manteau a terre.
Il ne put s'empêcher de reculer de quelques pas en attendant la réponse, afin de retourner sur la glace et de faire de léger mouvement. Cela était bien entendu une invitation a cette inconnue pour qu'elle se lache et vienne glisser a ses coté entre les morceaux de chaire qui parsemait ici et la patinoire qui avait pris une teinte sanguine au fil des mois...

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa F.

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Dans un endroit ou tes yeux ne me verront pas.
Statut : Chirurgienne
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Dim 11 Jan 2009 - 6:47

Tout étais foutu. Apres sa chute, il était impossible que ses choses ne soit encore intactes. Elisa n'avait pas d'armes sûr elle, c'était vrai. Pas d'armes comme on en voit tout les jours, mais lorsqu'on était chirurgienne, on avait accès a toute sorte de machins... Seringues contenant du tranquilisant, scalpels et autres trucs qui se glissaient facilement dans les replis et poches intérieures de son impair. Seulement voilà, il était fichu! Elle détailla a son tour le jeûne homme. Il semblait normal, avec un passer n'ayant rien d'extraordinaire. Elle écouta attentivement ses paroles, tentant d'en apprendre un peu plus. "Alors comme ça, tu as une librairie, commença-t'elle. Interessant. Et puis, tu sais, des inconscients il y en aura toujours, et c'est pire maintenant! dit-elle en rigolant. Non, je ne sais vraiment pas patiner. La dernière fois, je patinais avec une chaise et je me suis fait si mal que je n'ai plus recommencer!" Elisa regardait ailleurs, un peu honteuse. Ce qu'il ne savait pas, c'est quelle avait dix-sept ans lorsque c'était arriver. M'apprendre? Je ne sais pas... Il se dirigea lentement vers la glace. Bon, si tu insistes... Elisa se ramassa une paire de patins quelle croyait de sa pointure et commença a les enfiler. Elle essayait de nouer les lacets, bien que le resultat ne fût pas fameux. Et si jamais ce garçon la roulait, si s'etais une ruse? Il avait l'air si sincère pourtant... Mais, au cas ou, elle avait toujours un espèce de couteau, dont on se servait pour ouvrir les corps.
"Moi? commença-t'elle. Jetais chirurgienne. C'a ne paraît pas, je sais. Ce qui me fait penser que je dois aller a l'hôpital le plus près, pour refournir ma cargaison... Bon, ça y est, j'ai des patins! Je fais quoi main..." Elisa émit un bruit sourd avant de se frotter le derrière. Cetais quoi ça?? Elle regarda par terre ou elle était assise quelques secondes plus tôt. Un bout de seringue cassée. "Je crois que... Je viens de me geler une jambe..." Elle essaya de se lever, mais sa jambe pliait involontairement, comme une guenille.
(HJ) Desoler si c'est tout dans un paquet, mais je voulais vraiment répondre et je suis sur mon iPod. Je sais pas comment faire des sauts pour changer de ligne xD(HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Dim 25 Jan 2009 - 0:33

Itsuki continuait a tourner en rond, attendant de voir son élève apparaitre, le pas incertain, se tenant a la rambarde le regard presque implorant. Mais, le temps passait et elle ne pointait pas le bout de son petit nez...
Il se décida donc d'avancer vers elle, pour l'aider a se sortir de son angoisse ou la motiver a venir avec lui.

Alors qu'il s'approchait, il l'appela d'une voix tranquille et douce, l'invitant a le rejoindre:

"Et ben ma belle? Tes patins n'ont plus d'essences?!"

Il se retrouva devant elle qui tentait de se relever, tremblant légèrement.

"Et ben... Faut pas être tétaniser... ne soit pas aussi tendus, tu n'arriveras a rien ainsi!"

Il tenta de l'aider a se relever... en vain, ses jambes semblaient refuser de lui obéir, comme si elles étaient gelé par le froid de cette patinoire qui semblait vouloir garder tout le monde prisonnier en son sein, tel une armé de statue de glace.
Il fini par se forcer a exercer sa force sur elle pour la soulever et l'assoir sur la rambarde.

"Bon, ma belle, désolé de t'avoir bouger sans ton consentement mais il me semble que le cul par terre, tu devais te geler...
Ensuite... vu ce qu'il t'arrive, il faut pas être un génie pour ce dire que t'as un problème aux jambes... et tu risque pas de survivre longtemps si reste dans cet état...
Toi qui as fait médecine, tu sais ce que je pourrais faire t'aider?"


Après un seconde de réflexion, il se rappela qu'il ne s'etait pas présenté...

* comment pourrait-elle me faire confiance si elle ne sait pas comment je m'appelle.... Remédions a cela...*

Sans crier gare, il se recula rapidement d'un pas, regarda la jeune femme dans les yeux, soutenant la tension qui s'opérait puis, il courba l'échine et fit une reverance rapide mais prononcé.
"Je me nomme Itsuki Kamiyama"
Il se releva dans un claquement de sa chemise et lui demanda avec le plus de courtoisie dont il était capable:
"Et vous gente dame? Quel est votre patronyme?"

Il savait qu'il devait avoir l'air très étrange.. Mais apres tout, il s'en fichait, il était comme ça et en était heureux, et ceux qui ne l'aimait pas, finissait décapité et necrosé pour leurs insolence envers ses bonnes manières...
Malgré tout, il ne se soucia pas de cela, il affichait un grand sourire enfantin et honnête envers la jeune femme, attendant une réponse pour continuer son office.



[HRP]Je suis reelement désolé du retard.. c'est pas tres professionnel, je l'admet... Je ferais le plus vite possible dorénavant ^^[/HRP]

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa F.

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Dans un endroit ou tes yeux ne me verront pas.
Statut : Chirurgienne
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Mar 27 Jan 2009 - 21:21

Effectivement, elle se les gelait. Mais que pouvait-elle faire? C’était une erreur de débutant, ça, se piquer avec une seringue sans faire exprès. Elle le voyait, un peu plus loin, en train d’attendre. Elle essaya de se lever, en vain. Elle devait vraiment avoir l’air imbécile! A peine quelques instants plus tard, il s’avança, un point d’interrogation imprimer bien profond dans son visage.

«-Urf... je pense qu’il ne s’agit pas des patins!» dit-elle en soupirant.

Elle tenta encore une fois de se lever, mais elle ne sentait déjà presque plus ses jambes. Quelques picotements parcouraient sa peau au fur et à mesure que sa sensibilité disparaissait. Le jeune homme, car elle ne connaissait pas son nom, essaya de la relever, sans succès. Elisa fut plus qu’étonnée lorsqu’il la souleva pour l’asseoir,

«- Bah oui, elles ont un problème... Je me suis assise sur une vieille seringue! Il n’y a rien à faire en plus... C’est utiliser lors des chirurgies ou autre pour que le patient ne ressente rien pendant plusieurs heures... Au moins trois. Ensuite, pendant une heure et demi, les membres commencent à dégeler... Et ça fais mal. Je me suis vraiment foutue dans la merde! Ici, en plus... Tu ne connaitrais pas un endroit sur? Pas envie de me faire décapiter, si tu vois ce que je veux dire...»

Elle soupira et ferma les yeux, essayant de trouver une situation qui restait possible et valable. Elle entendit un mouvement et ouvrit un œil. Hein? Il était en train de faire une révérence? Ce n’était pas vraiment le moment! Alors son nom était Itsuki Kamiyama. Pas un nom qui courrait à tous les coins de rues apparemment...

«- Que de manières! Je suis une personne tout à fait normale, après tout... Je suppose que je peux te faire confiance a partir de maintenant. Après tout, je suis toujours la... Moi, c’est
Elisa. Elisa Farren. Rien d’extraordinaire.»

Les présentations finies, que faire à présent? Le monde était si malveillant, autant à l’intérieur qu’a l’extérieur, on n’était en sécurité nulle part... Elle passe une main dans ses cheveux.

*Que faire, que faire..! Je dois attendre plusieurs heures avant que mes jambes désengourdissent... Et ensuite, une heure de souffrance. J’vais tenir, c’est certain. Mais si jamais je me fais attaquer? Rahh la la...*
[HJ; Un peu nul désolé =| Faudrait un peu d’action dans pas long x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Kamiyama
Admin
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 29
Localisation : Strasbourg
Statut : Partisan (Necrose) Libraire
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   Mer 28 Jan 2009 - 0:17

[HRP]Pour être honnête, j'attendais ta réponse pour faire évoluer la situation dans un domaine plus... adéquat a mes capacités ^^[/HRP]


Après une seconde de réflexion, Itsuki frappa dans ses mains et regarda Elisa droit dans les yeux.

"Bon, alors si je comprend bien et que je résume correctement la situation, Tu as réussi a te planter une seringue dans la jambe, ça fait que tu es momentanément incapable de remuer ton petit popotin... Donc, exposé a tout danger, dans un monde régit par le chaos... avec un inconnue qui pourrait être un psychopathe... Et tu te les gelés...
En gros faut bouger d'ici!
Je connais un petit hôpital où on devrait trouver de quoi t'aider... Je devrais pouvoir te porter sans problèmes..."


Alors qu'il finissait sa phrase, un crissement sur la glace le surpris. Un monstre informe avançait sur la couche de gel en bavant abondamment...
Son instinct lui revint subitement comme un éclaire. Il ne put s'empêcher de chercher a détruire cette être informe engendré par la haine a laquelle il avait prêté allégeance.
Isuki s'élança, d'un bon, il sauta la rambarde et s'élançât sur la glace vers la chose qui suivait le fil Jack de sa basse.
Sa haine était libéré enfin, après deux heures de sommeils.
Il avait des patins affuté au pieds et comptait bien s'en servir.
Avançant a toute vitesse, une fois a quatre mètres de sa cible, il sauta le poing en avant, sa rage tendus et concentré en son poing. L'impact fit trembler la salle et un voile noir de mort envahi le démon. Son visage fondit instantanément et il s'écroula...
Une foi sa terre, Itsuki libéra sa joie en sautant a pied joint sur l'être. bras, jambes, plexus, tout se vie en charpie.
Ce n'est que lorsqu'il ne resta qu'un tas informe, un amas de chaire sanguinolent vert qu'il fini par se retourné vers Elisa et avancer distraitement vers elle en r'embobinant son fil qui liait sa basse noir a l'ampli planté dans un coin. Il pris le tout et continua vers la jeune femme.

Une fois devant, il lui sourit gentiment et tendis élégamment ça main droite tel un gentleman invitant une demoiselle a danser.

"Ma très chère Elisa... Excusez ma fougue contre cette chose... je ne les supporte peu...
Êtes vous toujours partante pour une chevauché sur mon dos jusqu'à l'hôpital qui se trouve non loin?
Après... tu peu toujours ramper ou rester là en espérant que le produit n'agisse pas sur tout ton corps... ou qu'une autre hideuse créature ne fasse son apparition... auquel cas je ne serais plus là pour te protéger..."


Itsuki reprit une pose normal, la regarda a travers ses cheveux et attendit le regard perdu dans les limbes de ses pensé que quelque chose ne fasse avancer le monde.

_________________
"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so." -- William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Peu De Glace Contre Les Maux De Têtes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glace contre Lave | Meï Terumi & Itsuki Maki
» meilleur pokemon contre type glace
» contre le rhume, la toux et les maux de gorge
» Chaussons de danse contre patins à glace ? [ Ana / Shelby ]
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cthulhu Dawn :: Metropole Abandonnée :: Complexe Commercial Decomplexé :: Patinoire Glacée Comme Le Souffle De La Mort.-
Sauter vers: